Bayern : Coman au soutien de Tolisso

Bayern : Coman au soutien de Tolisso©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 22 février 2021 à 19h40

Le Bayern continue de jouer toujours plus de matchs. Des cadences infernales qui ne sont sans doute pas étrangères à la grave blessure de Tolisso à l'entraînement... Kingsley Coman, un peu fataliste, fait le point sur cette situation.



Kingsley Coman était présent en conférence de presse lundi, à la veille du huitième de finale aller de Ligue des Champions du Bayern sur le terrain de la Lazio. Le Français a évoqué le contexte sanitaire toujours pesant, même s'il y a désormais une certaine habitude : "Il y a beaucoup de règles, énormément de tests, plusieurs fois par jour même... Mais ça fait partie de la vie, on doit prendre toutes les précautions pour continuer à jouer. Et les matchs, c'est le plus important." L'international français a également glissé un mot pour son coéquipier - en club comme en sélection - Corentin Tolisso, qui vient de se blesser gravement à l'entraînement : "Ce sont des situations très difficiles, j'étais avec lui et je sais ce que ça fait, j'ai été beaucoup blessé dans ma carrière..."

"Il y a des moments comme ça, et d'autres où tout va mieux"

Coman se veut le plus philosophe possible : "Il y a des moments plus durs comme ça dans une carrière, et d'autres où tout va mieux. On est professionnels et on travaille toujours au maximum pour rester fit, mais l'enchaînement des matchs et les aléas de la vie font qu'on ne peut pas toujours... J'espère qu'on aura le plus de joueurs disponibles pour les prochains matchs."


Car comme l'explique encore l'ancien ailier du PSG, "nos derniers voyages nous ont pris beaucoup de jeu, et avec les absences à cause du Covid et les blessés, c'est plus difficile de faire tourner avec moins de joueurs". "On fera tout ce qu'il faut pour gagner ce match de Ligue des Champions", conclut néanmoins Coman. Le Bayern, auréolé de son sextuplé (Bundesliga, Coupe, Ligue des Champions, Supercoupes d'Allemagne et d'Europe, Mondial des clubs), n'a plus vraiment le choix avec un tel statut retrouvé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.