Toulouse : Adli vers le Bayer Leverkusen

Toulouse : Adli vers le Bayer Leverkusen©Media365
A lire aussi

Romain Fiore, Media365, publié le mercredi 25 août 2021 à 17h41

La jeune pépite de Toulouse Amine Adli pourrait bien quitter la Garonne dès cet été. Après avoir été longtemps convoité par Marseille ou le Bayern Munich, c'est finalement un autre club allemand qui serait sur le dossier, le Bayer Leverkusen.



Alors qu'il était ardemment courtisé par de nombreux cadors européens comme le Bayern Munich et le VfL Wolfsburg, ou encore l'Olympique de Marseille en France, le jeune attaquant toulousain Amine Adli devrait bien s'envoler du côté de l'Allemagne. Sauf retournement de situation, l'international U18 français devrait rejoindre le Bayer Leverkusen dès cet été. En effet, le joueur à qui il ne reste qu'un an de contrat du côté du Téfécé n'avait plus joué depuis la première journée de Ligue 2, à cause de sa situation contractuelle.

C'est la version allemande de SkySports qui a partagé l'information sur Twitter, en confirmant qu'un accord oral avait été trouvé et qu'il viendrait en remplacement de Leon Bailey, l'international jamaïcain parti cet été rejoindre l'Angleterre et Aston Villa. Le Bayern Munich, qui était pourtant dans la course depuis plusieurs semaines, est donc désormais dépassé par un de ses rivaux. Le Français rejoindrait un autre compatriote en la personne de Moussa Diaby, exilé au Bayer depuis trois ans.

Le meilleur joueur de Ligue 2 attire les convoitises

Si le montant du transfert n'a pas officiellement fuité, le média allemand Sport1 parle d'une offre entre 10 et 15 millions d'euros, alors que le joueur aurait une valeur marchande estimée à 6 millions d'euros selon le site spécialisé Transfermarkt. Auteur d'une excellente partie de saison où il a terminé meilleur joueur de Ligue 2 à seulement 20 ans, il aura été auteur de statistiques très flatteuses. Avec pas moins de 8 buts et 7 passes décisives en 33 matchs de championnat, le natif d'Eu en Normandie aura fait étalage de toute sa classe sur les pelouses de deuxième division française, jusqu'à amener Toulouse en barrage d'accession à l'élite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.