Mayence : Niakhaté, capitaine comblé

Mayence : Niakhaté, capitaine comblé©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 13 décembre 2021 à 23h34

La vie est belle en Bundesliga, comme le confirme Moussa Niakhaté qui réussit un très bon début de saison à Mayence. Pas loin de prendre un point samedi sur le terrain du Bayern, son équipe est une des belles surprises en Allemagne.



Moussa Niakhaté, pour sa quatrième saison à Mayence, est totalement dans son élément. Capitaine, l'ancien défenseur messin s'éclate en Bundesliga, où il occupe la huitième place et a failli accrocher le Bayern chez lui ce week-end (2-1). "On n'est pas passés loin, il y a beaucoup de regrets mais leur qualité a encore fait la différence. Un nul n'aurait vraiment pas été scandaleux, mais même lorsqu'ils ne sont pas rayonnants, ils repartent avec les trois points..." A 25 ans, celui qui est également (et surtout) passé par Valenciennes salue le "style" de son équipe : "Personne n'aime nous jouer, on est très stables défensivement, très agressifs et avec un gros contre-pressing." Alors que la deuxième division semblait promise à son équipe la saison dernière, l'ex-international Espoirs ne veut pas s'enflammer.

"On ne va pas parler d'Europe, calme-t-il ainsi. On sait très bien où on était il y a un an, tout le monde nous voyait en D2 avec nos six petits points... Ce serait prétentieux d'évoquer l'Europe, on verra en mars." Il fait l'éloge de sa terre d'accueil : "C'est un super championnat, je l'aime encore plus de saison en saison. Après ou même avec la Premier League, la Bundesliga commence à arriver. De plus en plus de gens s'y intéressent, on le voit aussi avec le nombre de joueurs français. Je ne serais pas contre y rester." Contraint de disputer à nouveau des matchs à huis clos, comme samedi à Munich, il ne s'y fait pas : "Ce n'est pas le football qu'on aime, c'est vraiment triste. Mais on ne peut que faire avec cette situation sanitaire... Beaucoup nous ont dit que ça nous favorisait d'aller à Munich à huis clos, mais il n'y a rien de plus beau que de faire taire 60 000 supporters."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.