Le Hertha Berlin imite les footballeurs américains

Le Hertha Berlin imite les footballeurs américains©Media365

Rédaction , publié le dimanche 15 octobre 2017 à 14h10

Les joueurs du Hertha Berlin ont mis le genou à terre samedi avant la rencontre contre Schalke 04, en guise de soutien aux sportifs américains.

Depuis plusieurs semaines, les sports US vivent au gré des contestations des joueurs contre le racisme dans leur pays, la polémique éteignant son paroxysme avec les déclarations du président Donald Trump. Ainsi, nombreux sont les footballeurs américains notamment à avoir mis le genou à terre en signe de protestation à la mise à l'écart par les franchises NFL de Colin Kaepernick, ancien quaterback des San Fransisco 49ers. Et bien les joueurs du Hertha Berlin en ont fait de même lors de la venue de Schalke 04, samedi, lors de la 8eme journée de Bundesliga. Tout le staff s'est joint au mouvement orchestré jusqu'aux plus hautes instances du club, qui a d'ailleurs communiqué dessus avec le hastag TakeAKnee.


Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Le Hertha Berlin imite les footballeurs américains
  • la solidarité BRAVO esperant d autres

  • Mal placé pour faire des actions pareilles.Le citoyen n'a pas oublié l'histoire.
    Que le sport reste sport !!!!

    c'est fini depuis longtemps...le JO sont l'archétype des délires nationalistes avec hymnes et drapeaux. Hitler et Poutine l'ont compris.

  • qu'ils fassent attention à ne pas se blesser en mettant le genou à terre car le footballeur est tres fragile !!!!!!!!!!!!

  • ...drôle de conception que la vôtre !! Le racisme n'est en rien politique.
    Lorsque par malheur, ça a été le cas, ça s'appelait "apartheid" comme en Afrique du Sud ou "ségrégation" comme aux États-Unis...

    Et quand par malheur ça s'appelait la Shoah (ou Holocauste) c'était politique ?
    Ah que je suis bête, ce n'était pas du racisme, juste la destruction d'une race inférieure.

  • ENCORE DES DÉBILES !