Hertha Berlin : Guendouzi positif au Covid-19

Hertha Berlin : Guendouzi positif au Covid-19©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, publié le jeudi 15 octobre 2020 à 17h29

Le milieu de terrain français Mattéo Guendouzi a été testé positif au Covid-19 a révélé le Hertha Berlin où il est prêté jusqu'à la fin de la saison. Le joueur est asymptomatique et est placé à l'isolement.

Mattéo Guendouzi (21 ans) va devoir attendre avant de faire ses grands débuts en Bundesliga sous le maillot du Hertha Berlin. Le jeune milieu de terrain, qui revient de deux matchs de qualifications pour l'Euro 2021 Espoirs, a été testé positif au Covid-19 lors de son retour en Allemagne, a annoncé le club de la capitale. Selon le communiqué, l'ancien Lorientais ne présente " aucun symptôme et se sent bien " mais il devra tout de même observer une période de quarantaine de dix jours par mesure de précaution. Le Hertha Berlin précise également que le joueur prêté par Arsenal n'a "pas été en contact avec les autres joueurs ni les membres du personnel du club".



C'est une drôle de saison qui démarre pour Mattéo Guendouzi qui possède une double particularité : il est incontournable chez les Espoirs, capitaine en l'absence de Jeff-Reine Adelaïde, presque tout le temps titulaire comme lors de ses deux derniers matchs, le 8 octobre contre le Liechtenstein (5-0) et le 12, contre la Slovaquie (1-0) mais doit pourtant se relancer en club. Sa venue au Hertha Berlin, décidée en toute fin de mercato sous la forme d'un prêt, doit pouvoir permettre au Français de retrouver du temps de jeu et l'enchaînement de matchs, chose qu'il n'avait plus du côté d'Arsenal. Pourtant, la trajectoire était toute tracée pour le Français qui, après seulement deux petites saisons au sein de l'équipe première du FCL, a rejoint l'Angleterre et les Gunners. Le jeune homme aux cheveux à la "Tahiti Bob" dans les Simpsons, devait incarner la nouvelle génération du club londonien. Mais après une première saison plutôt convaincante (33 matchs disputés en Premier League) avec Unai Emery, la suite des évènements avec Arsenal a pris du plomb dans l'aile. Après le limogeage du technicien espagnol fin novembre 2019, la légende du club Freddie Ljunberg prend l'intérim sans pour autant révéler les espoirs placés sur Guendouzi. La nomination de Mikel Arteta à la tête des Gunners aurait pu inverser la tendance mais l'Espagnol aussi, s'était montré dubitatif à propos de l'ancien Lorientais.

Des soucis de comportement

Plusieurs fois sur le banc jusqu'à la suspension du championnat anglais à cause du Covid, l'international Espoirs figure ensuite seulement deux fois sur le terrain (contre Manchester City et contre Brighton). Et c'est justement ce dernier match qui entache grandement l'avenir de Guendouzi avec Arsenal. Lors de cette rencontre et comme le cite France Football, le Gunner s'en prend "verbalement à plusieurs de ses adversaires dont son compatriote Neal Maupay qu'il même tenté d'étrangler en cours de match". La suite ? Des insultés proférées à l'encontre des joueurs de Brighton par l'intéressé puis des provocations sur leur salaire. Après une réunion avec tout l'état-major - Mikel Arteta (coach), Raul Sanllehi (directeur du football), Edu (directeur technique) et Huss Fahmy (directeur financier) - Mattéo Guendouzi est sommé de maîtriser ses nerfs. D'autant que plusieurs retards à l'entraînement, ainsi qu'une vive altercation avec Sokratis et surtout avec Mikel Arteta, lors d'une tournée à Dubaï, sont venus alourdir le passif du joueur. Éjecté du groupe dans la foulée de cette réunion et ne voulant rien écouter aux conseils des cadres, le néo-Berlinois ne rentre plus dans les plans d'Arsenal qui avait misé 8 millions à l'époque sur le jeune talent français, sauf si son attitude change et qu'il présente des excuses. Pour l'heure, celui qui est estimé aujourd'hui entre 30 et 35 millions d'euros a trouvé un échappatoire et la direction du Hertha Berlin en prêt pour un an. Un an pour se refaire une santé et surtout, une réputation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.