Francfort : Kolo Muani ne s'arrête plus

Francfort : Kolo Muani ne s'arrête plus©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 29 janvier 2023 à 10h42

Encore plus passeur que buteur, Randal Kolo Muani est devenu absolument incontournable à l'Eintracht Francfort, ce qui explique aussi son éclosion simultanée en équipe de France. L'attaquant de 24 ans est en totale confiance.



Sur la lancée de son excellente fin de Coupe du Monde, marquée par un but en demi-finales contre le Maroc (2-0) et une entrée remarquée en finale qui aurait pu se solder par un autre but en fin de prolongation face à l'Argentine, ce qui l'aurait propulsé au rang de véritable héros national (3-3 a.p., tab : 4-2), Randal Kolo Muani ne s'arrête pas en si bon chemin sous les couleurs de l'Eintracht Francfort. Encore buteur samedi pour aller chercher le nul sur le terrain du Bayern (1-1), l'ancien Nantais est aussi et toujours le meilleur passeur de Bundesliga avec dix passes décisives.

"On m'a très bien accueilli dans ce club fantastique"

Si on y ajoute ses sept buts, qui font de lui le septième buteur du championnat allemand, il en est le joueur le plus efficace au classement cumulé. Avec son total de 17, il devance ainsi de deux longueurs ses collègues Jamal Musiala (Bayern, neuf buts et six passes) et Niclas Fullkrug (Werder, treize buts et deux passes), le meilleur réalisateur de Bundesliga - devant deux autres Français, Christopher Nkunku (Leipzig, douze buts) et Marcus Thuram (Mönchengladbach, dix buts). Depuis 2004, seul Marcelino, qui évoluait alors au Hertha Berlin, avait été impliqué sur plus de buts que lui après 18 journées de Bundesliga.


L'adaptation express de Kolo Muani ne cesse donc de se confirmer, lui qui avait aussi marqué contre Marseille en Ligue des Champions (2-1). "J'essaie juste d'aider l'équipe, si ça fonctionne je suis content. On m'a très bien accueilli dans ce club fantastique, je me sens très bien et j'espère qu'on pourra encore réaliser de grandes choses." L'autre enfant de Bondy natif de décembre 1998 - deux particularités qu'il partage avec Kylian Mbappé - demeure également engagé en C1, puisque Francfort défiera Naples en huitièmes de finale. L'Eintracht restant cinquième en championnat à cinq points du Bayern, c'est potentiellement une deuxième partie de saison folle qui s'annonce pour l'avant-centre des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.