Chahuté, le Bayern Munich finit par avoir le dernier mot face au Werder Brême

Chahuté, le Bayern Munich finit par avoir le dernier mot face au Werder Brême©Media365

Raphaël Brosse, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 17h47

Longtemps contrarié par un Werder Brême accrocheur, le Bayern Munich a dû attendre le dernier quart d'heure pour se détacher au tableau d'affichage (4-2). Robert Lewandowski et Thomas Müller ont chacun inscrit un doublé.

Semaine après semaine, la même question se pose en Allemagne : qui arrivera à mettre un terme à l'irrésistible série du Bayern Munich ? Ce ne sera pas le Werder Brême, qui a chuté sur la pelouse de l'Allianz-Arena ce dimanche (4-2). Pourtant, les Werderaner ont longtemps réussi à tenir tête au leader de la Bundesliga. Ce sont même eux qui ont ouvert le score, par l'intermédiaire de Jérôme Gondorf (25eme). Moins dominateurs qu'à l'accoutumée, les Bavarois ont égalisé juste avant la pause, grâce à Thomas Müller (41eme). Robert Lewandowski a ensuite donné l'avantage aux siens peu avant l'heure de jeu, d'une tête puissante sur un corner frappé par James Rodriguez (63eme). La voie vers un sixième succès de rang en championnat semblait alors toute tracée pour le Bayern. Mais les Brêmois n'ont pas abdiqué et ont recollé suite à un but contre son camp de Niklas Sule (74eme).Le Bayern a seize points d'avance sur le trio de poursuivantsIl n'en fallait cependant pas plus pour inciter les Munichois à passer à la vitesse supérieure. Les hommes de Jupp Heynckes ont définitivement pris l'ascendant dans le dernier quart d'heure et Lewandowski, de la tête encore, a trompé Jiri Pavlenka deux minutes plus tard (76eme). A l'instar du Polonais, Müller s'est également offert un doublé (84eme), scellant ainsi une victoire plus difficile à décrocher qu'il n'y paraît. Avec 47 points au compteur, le Bayern continue de creuser l'écart sur ses plus proches poursuivants, le Bayer Leverkusen, le RB Leipzig et le Borussia Mönchengladbach, relégués à seize longueurs. Si la lutte pour les accessits promet d'être passionnante, celle pour le titre, elle, ne laisse que très peu de suspense...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU