Bundesliga, une reprise "absurde" ?

Bundesliga, une reprise "absurde" ?©Media365

Rédaction , publié le dimanche 17 mai 2020 à 14h30

Pour l'ancien défenseur Sylvain Kastendeuch, co-président du syndicat des joueurs professionnels, la reprise du football en Allemagne a déjà montré ses limites.

Samedi après-midi, tous les amoureux de ballon rond se sont donnés rendez-vous pour visionner la Bundesliga. Cette journée marquait le retour du football deux mois après son arrêt lié à la pandémie de coronavirus. Plusieurs joueurs réputés pour leur passion du jeu ont ainsi tenu à réagir sur les réseaux sociaux. Mais l'événement n'a pas fait l'unanimité, c'est peu de le dire. Sylvain Kastendeuch, qui est à la tête de l'UNFP (le syndicat des joueurs professionnels), a relevé dans un entretien accordé à L'Équipe ce qu'il considère comme des anomalies.

1 - Le huis clos

"Le huis clos est une anomalie. La notion de partage est l'essence même du football, a expliqué le dirigeant dans des propos accordés à L'Équipe. Il en va de l'image de notre sport que l'on écorne à vouloir jouer coûte que coûte dans des stades vides, avec des joueurs sans doute en méforme et contraints de pratiquer leur art au rabais.

2 - Le protocole

On a aussi changé les règlements, masqué les joueurs sur le banc et des coaches mentaux ont été mis à la disposition des clubs. Ces mesures exceptionnelles traduisent l'absurdité de la situation. Je ne doute pas de la bonne volonté des dirigeants du football allemand qui mettent tout en œuvre pour limiter la casse. Mais on voit bien la limite des mesures.

3 - La façon dont le jeu se déroule

Le football est un sport de contact où la distanciation sociale est impossible. D'un côté on masque les remplaçants et les coaches et de l'autre on laisse le jeu sur la pelouse se dérouler comme si de rien était. C'est absurde".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.