Bundesliga : Le Bayern en démonstration à Leverkusen

Bundesliga : Le Bayern en démonstration à Leverkusen©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 06 juin 2020 à 17h55

Le Bayern Munich, vainqueur 4-2 à Leverkusen samedi, a engrangé un neuvième succès d'affilée en Bundesliga et entrevoit le titre.

Les Bavarois ont commencé en mode diesel, mais se sont repris en mode rouleau compresseur. En déplacement à Leverkusen, le Bayern Munich l'a emporté logiquement (4-2). Sans Kai Havertz, le Bayer a pourtant surpris le leader en ouvrant le score par Alario (10e), mais Kingsley Coman a égalisé sur une superbe ouverture de Goretzka (27e)


Après ce réveil, le Bayern joue paradoxalement en contre pour faire très mal aux locaux avant la pause. Après un corner du Bayer, Munich construit un contre intelligent, conclu par Goretzka d'une frappe hors de la surface (41e). Gnabry manque ensuite d'ouvrir son compteur et bute sur Hradecky (41e). Ce n'est que partie remise pour l'Allemand, qui crucifie le portier finlandais en contre d'un superbe lob (45e, 3-1).

Goretzka dans tous les bons coups, Writz efface Havertz

En seconde période, Robert Lewandowski fait le trou de la tête, sur un centre parfait de Mûller. Bien placé pour marquer, Goretzka s'est effacé pour laisser le Polonais inscrire son trentième but de la saison (64e). L'esprit collectif sans faille de l'ancien de Schalke n'est plus à prouver.


La fin de match de Leverkusen sera adoucie par Florian Writz. Annoncé comme un phénomène à l'instar de son coéquipier Kai Havertz, Writz est devenu au retour des vestiaires le plus jeune joueur entré en jeu dans l'histoire du Bayer (17 ans et 34 jours), avant d'obtenir le statut de plus jeune buteur de l'histoire du club. Un record acquis grâce à un superbe enchaînement crochet-enroulé dans la lucarne de Neuer (89e). Il efface donc les deux records de Kai Havertz, réalisés lors de la saison 2016-2017. Un beau moyen de sauver l'honneur des locaux, qui voient le Bayern s'imposer 4-2. Munich, avec dix points d'avance sur Dortmund et quatre matchs à jouer n'est plus très loin du titre.

Upamecano voit rouge, Niakhaté buteur

Dans les autres rencontres de l'après-midi, Leipzig a souffert face à Paderborn. Réduits à dix après l'expulsion bête du Français Dayot Upamecano (deuxième jaune pour un geste d'humeur avant la pause), les Lipziens se sont fait surprendre par la lanterne rouge (1-1). Patrick Schick a ouvert le score sur une passe signée Timo Werner. Ce dernier n'a pas pu convertir de nombreuses occasions. Un gros coup manqué pour le RasenBallsport, troisième un point derrière Dortmund qui reçoit Berlin (18h30) et qui aurait pu prendre 5 longueurs d'avance sur Mônchengladbach et Leverkusen, défaits cette journée.

En infériorité numérique depuis la 8e minute, Hoffenheim n'a pas perdu à Düsseldorf (2-2) et tient sa sixième place. Enfin, Mayence s'est imposé solidement à Francfort (2-0) bien emmené par un but du défenseur français Moussa Niakhaté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.