Bundesliga (J28) : Le Bayern Munich désintègre le BVB et prend les commandes de la Bundesliga

Bundesliga (J28) : Le Bayern Munich désintègre le BVB et prend les commandes de la Bundesliga©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le samedi 06 avril 2019 à 20h55

Le Bayern Munich a pulvérisé le Borussia Dortmund (5-0) dans le 100eme Klassiker entre les deux éternels rivaux. Le FCB reprend grâce à sa victoire les commandes de la Bundesliga pour un point, et s'avance comme favori dans la course au sacre.

Surveiller et punir. Après un nul frustrant contre Fribourg le week-end passé, le FC Bayern attendait ce samedi de pied ferme son rival de la Ruhr et leader de la Bundesliga, le Borussia Dortmund, dans une Allianz Arena pleine à craquer pour ce 100eme Klassiker, décisif dans la lutte au titre. Une heure et demi plus tard, le Rekordmeister a pulvérisé le BVB (5-0) pour reprendre ses droits sur la Bundesliga, 21 journées après avoir cédé le trône aux Jaune et Noir. Une opération parfaite pour la bande à Niko Kovac, mis sous pression par Uli Hoeness, qui prend la tête de la Bundesliga pour un point et soigne une différence de buts bien à son avantage (+46 pour le FCB, +31 pour le BVB). C'est une leçon prodiguée à l'expérience par un Bayern qui menait déjà de quatre pions d'avance à la pause, après un premier acte autoritaire et à sens unique. Une leçon et une correction pour la jeune escouade de Lucien Favre, qui devrait avoir du mal à se relever d'une nouvelle défaite fleuve sur la pelouse bavaroise.

Rekordmeister(s)

Pour le 100eme Klassiker, le Bayern a mis les petits plats dans les grands. Surnommé le "Rekormeister", le FCB ne s'est guère privé du luxe d'établir de nouvelles performances inédites ce samedi à l'Allianz Arena. Car sept minutes après l'ouverture du score de Mats Hummels, d'un coup de casque chirurgical (10eme, 1-0),Robert Lewandowski a inscrit son 200eme but en Bundesliga (17eme, 2-0), une première pour un étranger en Allemagne. Puis à la 88eme, en s'offrant un doublé, le Polonais est devenu le joueur le plus prolifique de l'Histoire du Klassiker, avec 15 réalisations, devant Gerd Müller. Accessoirement, "Lewy" est également devenu le seul joueur à avoir scoré dans 5 confrontations successives contre son ancien club. Un Rekormeister à lui tout seul.

Entre temps, Javi Martinez avait porté la marque à 3-0 à la 41eme, d'un coup de fusil à l'entrée de la surface. Avec 9 victoires (sur 9) en carrière dans le Klassiker, l'Espagnol est devenu le recordman de victoire dans un classique allemand. Deux minutes plus tard, Serge Gnabry s'était offert également un but dans le festival offensif bavarois, bien servi par un Thomas Müller dont la performance devrait faire regretter Joachim Löw de son choix de se passer de son n°13.

Pour le BVB, totalement absent des débats, c'est aussi un triste record établi en ce samedi soir : avec 28 défaites dans la besace à l'Allianz Arena, les Jaune et Noir sont devenu la victime favorite du Bayern sur leur terre (à égalité avec le Werder Bremen). En championnat, ils continuent leur série tout aussi terrible de défaites en Bavière : après le 6-0 l'an passé, le 4-1 en 2017, le 5-1 en 2015, les joueurs de Lucien Favre vont rentrer de la Ruhr avec 6 pions dans l'escarcelle, et auront bien du mal à se remettre d'une déculottée record.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.