Bundesliga (J25) : Vainqueur d'Ingolstadt, le Borussia Dortmund sait aussi défendre

Bundesliga (J25) : Vainqueur d'Ingolstadt, le Borussia Dortmund sait aussi défendre©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 17 mars 2017 à 22h41

Le Borussia Dortmund s'est imposé sur la plus petite des marges vendredi contre Ingolstadt en ouverture de la 25eme journée de Bundesliga (1-0). Avec à la clé le 23eme but de Pierre-Emerick Aubameyang en championnat et un clean-sheet pour le BVB.

Depuis le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions, l'Europe du football s'enflamme dans la perspective de l'affiche entre Monaco et le Borussia Dortmund, deux des attaques les plus flamboyantes du Vieux Continent. Mais quand il le faut, le BVB sait aussi serrer la vis. Il en a apporté la preuve vendredi contre Ingolstadt en ouverture de la 25eme journée de Bundesliga (1-0). Un succès et un clean-sheet qui mettent la pression sur le RB Leipzig, dont l'avance n'est plus que de trois points pour la deuxième place. A contrario, Ingolstadt enchaîne un quatrième match sans victoire et reste en ballotage très défavorable dans la course au maintien, avec sept unités de retard sur Hambourg, 16eme et barragiste virtuel.
Un espion nommé Tisserand
Battu par le Hertha Berlin la semaine passée en championnat (2-1), avant de se qualifier dans la foulée pour les demi-finales de la Coupe d'Allemagne, le Borussia n'a pas forcé au Signal Iduna Park. Il a fait la différence au quart d'heure de jeu par Pierre-Emerick Aubameyang. L'attaquant gabonais a inscrit son 23eme but en 24 apparitions en Bundesliga sur un centre de Marcel Schmelzer où il a surgi devant Marcel Tisserand, défenseur prêté à Ingolstadt par... l'AS Monaco. Le club de la Principauté pourra demander conseil à son joueur, même s'il n'a certainement pas vu le meilleur Dortmund de la saison. Il en a aperçu la version appliquée et sérieuse, sereine pour empocher une victoire importante dans la course à une nouvelle qualification pour la Ligue des Champions. Le Borussia a d'ailleurs réalisé quatre clean-sheets sur ses six dernières rencontres toutes compétitions confondues. Preuve que le prochain tour de C1 ne sera pas aussi fou qu'espéré.

A voir aussi :
>>> Le classement de Bundesliga
>>> Calendrier et résultats

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Bundesliga (J25) : Vainqueur d'Ingolstadt, le Borussia Dortmund sait aussi défendre
  • nous avons donc Real-Bayern et Barcelone-Juventus....mais bien entendu...." si l'Europe du football s'enflamme, c'est dans la perspective de l'affiche entre Monaco et le Borussia Dortmund"......aurait on dit la même chose en cas de Manchester City - Dortmund ?....bien sûr que non.....donc une fois de plus l'Europe , consciente de son histoire footballistique, est 'à genoux' devant un...... club français qui risque fort, comme ses glorieux prédécesseurs, de diisparaître des radars, en bon géant européen made in France

    C'est quand même un peu normal si la presse francaise en fait plus pour BVB-ASM que pour City -BVB

    ce qui est moins normal c'est qu'elle présente ce Monaco-Dortmund comme l'affiche des quarts alors que 4 géants vont s'entre-éliminer dans des duels titanesques, ce qui entre parenthèses arrange bien les affaires de qui nous savons (et pas de Marseille)

    ça fait rire et même un peu peine tous ces gens qui s"écharpent autour des exploits bien faméliques des clubs français en 60 ans de coupe d'Europe....un bilan à peine supérieur à ceux de l'Albanie ou de la Finlande, mais c'est bien sûr à Barcelone, Milan ou Munich que saison après saison, on ose se comparer

    France Luxembourg 3-1 : heureusement qu'il y a quelques types comme Riolo, sans langue de bois et aveuglement de supporter chauvin, pour reconnaître et distinguer le football collectif de classe mondiale des Luxembourgeois et les pratiques laborieuses de l'équipe de France , que , sous prétexte de résultat inespéré, on se met à encenser à tour de bras.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]