Bundesliga : Dortmund sans pitié pour la lanterne rouge

Bundesliga : Dortmund sans pitié pour la lanterne rouge©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 31 mai 2020 à 20h00

En mode diesel, le Borussia Dortmund a pris le meilleur sur Paderborn (6-1). Face à la lanterne rouge, Jadon Sancho a inscrit un triplé.

Le titre n'est plus qu'une utopie pour Dortmund, relégué à 10 points du Bayern, mais la deuxième place est loin d'être validée. Le Borussia a vu revenir Mönchengladbach à 1 point avec sa victoire 4-1 contre Berlin, il fallait donc faire le boulot contre la lanterne rouge, Paderborn. Sans Haaland, blessé lors du Klassiker perdu face à Munich la semaine dernière. À première vue considérée comme un déplacement facile, la rencontre s'est montrée pénible en première période mais enlevée en fin de match (6-1). Les hommes de Lucien Favre manquent de précision, et la domination est stérile au retour des vestiaires.

Sancho, un triplé et un hommage à George Floyd

Revenu avec de meilleures intentions, le Borussia reprend son siège des buts paderbornois. Hakimi reprend du droit et bute sur Zingerle (49e), Hümmels manque de marquer sur corner (50e) et Hazard loupe sa reprise pour une énième énorme occasion (51e). Finalement, Can déborde, bute sur Zingerle qui repousse sur Hazard. Le Belge trouve l'ouverture pour son septième but de la saison (53e).


Dans la foulée, c'est Jadon Sancho qui continue son récital cette saison. Le prodige anglais reprend un caviar de Julian Brandt (57e) et s'en va célébrer en retirant son maillot, arborant un message d'hommage à George Floyd. Après Marcus Thuram cet après-midi, Sancho rend hommage à l'Américain décédé lundi et dont la mort secoue l'Amérique en ce moment. Après la réduction du score sur un penalty litigieux d'Hünemeier (72e), Sancho enlève tout doute au BVB et inscrit un doublé d'une frappe croisée (74e). Hachraf Hakimi poursuit la domination des visiteurs par une frappe du droit et une célébration les bras en croix (85e) avant un but de Schmelzer (89e) et la troisième réalisation d'un Sancho éclatant (91e).

Schmelzer, au bon souvenir de 2013

2013. C'est l'année du dernier but de Marcel Schmelzer, pilier de l'équipe finaliste de la Ligue des Champions cette année-là. Dortmund était emmené par un Lewandowski exceptionnel en pointe, mais avait chuté en finale contre le Bayern. Le latéral allemand (32 ans) a remonté avec son but les beaux souvenirs des supporters du BVB. Un Schmelzer tout sourire, félicité par Mats Hümmels, autre grand nom de l'époque.

Dortmund l'emporte 6-1, conforte sa position de dauphin du Bayern et prend 4 points d'avance sur la quatrième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.