Bayern Munich : Un intérêt pour Van Bommel ?

Bayern Munich : Un intérêt pour Van Bommel ?©Media365
A lire aussi

Naïm Beneddra, publié le vendredi 08 novembre 2019 à 09h45

Le Bayern Munich ciblerait l'entraîneur du PSV Eindhoven, Mark Van Bommel.

Depuis dimanche dernier, et la démission de Niko Kovac suite à la déroute monumentale essuyée à Francfort en championnat (1-5), beaucoup de noms ont été mentionnés pour prendre les rênes du Bayern Munich. Des coaches de renom tels qu'Arsène Wenger, José Mourinho ou Massimiliano Allegri. En revanche, il y a un entraineur qui n'a pas été beaucoup cité dans les médias, et qui pourrait bien coiffer tout le monde sur le poteau. Il s'agit de Mark Van Bommel. Si l'on se fie à ce que rapporte le quotidien L'Equipe ce vendredi, le Néerlandais plairait même beaucoup à l'état-major bavarois.

Van Bommel connait bien le Bayern

Âgé de 42 ans, Van Bommel officie depuis un an et demi au PSV Eindhoven (il est sous contrat jusqu'en 2021). C'est sa première expérience à la tête d'un club pro, et il s'en sort assez bien puisqu'il a fini vice-champion de l'Eredivisie la saison dernière, à trois points du redoutable Ajax. L'ex-international hollandais (79 sélections) séduit par son style, sa jeunesse et sa fraîcheur. D'un autre côté, son manque de vécu au plus haut niveau, et plus particulièrement dans un grand championnat est un inconvénient. Et c'est pourquoi certains membres du conseil de surveillance du Bayern s'opposeraient à sa nomination. S'il débarque à l'Allianz Arena, Van Bommel ne sera cependant pas en terre inconnue. Joueur, il a évolué au sein de l'équipe munichoise quand il était dans la meilleure période de sa carrière (2006-2011). Les supporters de l'équipe ont beaucoup apprécié son passage, en raison de son professionnalisme et de sa combativité.

Wenger ne viendra pas

En attendant de trouver un nouveau responsable pour son banc, le Bayern de Munich continue de faire confiance à Hansi Flick en tant qu'intérimaire. La direction avait tablé sur une période de deux semaines pour dénicher le successeur de Kovac, mais il se peut que cette quête dure plus longtemps que prévu et s'étire même jusqu'à la fin de l'année. Jeudi, les responsables bavarois ont annoncé qu'ils ont éconduit Arsène Wenger, lequel avait pourtant pris le soin de les contacter lui-même afin de proposer ses services.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.