Bayern Munich : Hoeness a tenté de convaincre Ibrahimovic

Bayern Munich : Hoeness a tenté de convaincre Ibrahimovic©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 26 mars 2021 à 20h30

L'ancien président du conseil de surveillance du Bayern Munich, Uli Hoeness, a reconnu que le club munichois avait tenté de recruter Zlatan Ibrahimovic dans le passé. Toutefois, le désir a été rapidement freiné par les exigences "divines" du géant suédois.


Dirigeant du Bayern Munich de 1979 à 2019, l'ancien président du Bayern Munich, Uli Hoeness, s'est laissé aller à quelques confidences, dans un entretien pour RTL, en marge du succès de l'Allemagne contre l'Islande (3-0) pour le compte des qualifications au Mondial 2022. Il a reconnu que Zlatan Ibrahimovic avait été contacté par le club munichois dans le passé, sans préciser la période des très brèves négociations qui suivirent. "C'est un grand joueur, mais ses exigences salariales étaient divines. Nous étions intéressés une fois mais nous ne sommes pas allés jusqu'au plat principal."



Un retour gagnant avec la Suède

Le natif de Malmö a participé, jeudi soir, au match gagné par la Suède face à la Géorgie de Willy Sagnol, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (1-0, but de Claesson). Ibrahimovic avait pour rappel annoncé sa retraite en 2016 suite à l'Euro disputé en France. "C'était un sentiment incroyable. Seulement, le public suédois, les fans me manquent, car la dernière fois que j'ai joué ici, le stade était plein et l'atmosphère est différente quand il est plein. J'étais très heureux, très fier. J'avais de super sensations sur le terrain et j'ai essayé de donner le meilleur de moi-même, comme à chaque fois, pour aider les coéquipiers et pour m'aider moi-même à être performant", a-t-il expliqué en conférence de presse d'après-match.

Dimanche, pour le compte de son deuxième match dans l'optique des qualifications à la Coupe du monde 2022, la Suède se déplacera sur la pelouse du Kosovo afin de tenter d'obtenir un second succès (20h45).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.