Williams : Un ancien champion du monde égratigne l'écurie

Williams : Un ancien champion du monde égratigne l'écurie©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 13 juillet 2018 à 16h52

Dernier pilote à avoir remporté le titre de champion du monde de Formule 1 au volant d'une monoplace Williams, l'état dans lequel l'écurie de Grove se trouve est une catastrophe pour Jacques Villeneuve.

Quatre points en dix Grands Prix disputés, tous apportés par la huitième place de Lance Stroll en Azerbaïdjan, c'est le total de l'écurie Williams depuis le début de la saison 2018 de F1. Un marasme pour une écurie qui, il y a encore quatre ans, trustait la première ligne de la grille de départ du Grand Prix d'Autriche avec Felipe Massa et Valtteri Bottas. Une situation difficile pour l'écurie de Grove, qui doit s'appuyer sur deux pilotes à l'expérience limitée apportant une participation non négligeable au budget au volant d'une monoplace mal née et qui ne tire pas parti du moteur Mercedes. Dernier champion du monde au volant d'une Williams, c'était en 1997, Jacques Villeneuve n'a pas mâché ses mots dans un entretien à Motorsport.com au moment de qualifier l'état dans lequel l'écurie britannique se trouve : « L'équipe est morte ».

Villeneuve : « Le sommet de la pyramide est totalement aveugle »


Pour étayer son constat, l'ancien pilote canadien avance une erreur de casting au niveau de la direction de l'écurie. A l'entendre, Frank Williams s'est trompé en décidant de confier les rênes de l'écurie à sa fille Claire en 2013. « Il n'y a pas de gestion. Il y a eu un choix à l'époque, de mettre soit l'héritière, soit l'héritier. Et ils ont mis Claire au lieu de Jonathan, rappelle Jacques Villeneuve dans ce même entretien. C'est une grosse erreur, bien évidemment : regardez où est l'équipe désormais. Le sommet de la pyramide est totalement aveugle concernant l'état de l'écurie. Je ne vois pas comment l'écurie peut remonter. Je ne le vois juste pas. Si vous avez deux pilotes sans expérience, ça n'aide pas. Pas dans une équipe comme ça. » Quand Zak Brown avance que le redressement de McLaren, autre écurie de Formule 1 « malade » et en manque criant de résultats, Williams n'est sans doute pas encore dans le creux de la vague.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.