Vettel en fond de grille, Hamilton en pole position

Vettel en fond de grille, Hamilton en pole position©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 30 septembre 2017 à 12h20

Sebastian Vettel trahi par son moteur, Lewis Hamilton s'est donné les moyens de faire une belle affaire ce dimanche en course.

Lewis Hamilton et Mercedes ont connu un début de week-end difficile avec un vendredi où le Britannique se battait avec sa monoplace. Ce n'était guère mieux lors de la troisième séance d'essais libres mais, dans les deux heures avant la séance de qualifications, les Flèches d'Argent ont réalisé un miracle, qui doit aussi beaucoup au talent du triple champion du monde. Lewis Hamilton a sorti un lapin de son chapeau pour signer la 70eme pole position de sa carrière en 1'30''076 et s'offrir une occasion en or de faire un écart majuscule au classement du championnat du monde. Car son principal rival pour le titre, Sebastian Vettel, va s'élancer de la... dernière place sur la grille de départ ce dimanche.

Räikkönen sauve l'honneur de la Scuderia Ferrari et va titiller Hamilton

L'Allemand, qui a connu un souci électrique sur son moteur en fin de troisième séance d'essais libres, a vu ses mécaniciens, renforcés par ceux de Kimi Räikkönen, faire le maximum pour monter un moteur neuf de dernière spécification dans sa monoplace. Mais, au moment de se lancer en piste en début de Q1, le ciel lui est tombé sur la tête car son turbo ne fonctionnait pas. Il a passé dix minutes dans son baquet pendant que ses ingénieurs tentaient de régler le problème mais, au moment de rallumer le bloc in extremis pour espérer sauver les meubles, rien n'était réglé et l'Allemand a dû mettre pied à terre. Seule Ferrari encore en lice, celle de Kimi Räikkönen a tout donné pour venir contester la domination de Lewis Hamilton mais le Finlandais a échoué dans sa dernière tentative à 45 petits millièmes de la performance du Britannique.

Ocon sur sa lancée, Gasly a fait de son mieux, Grosjean trop vite éliminé

A l'aise depuis le début du week-end, les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont prouvé qu'il faudra compter sur elles au départ dimanche. Le Néerlandais et l'Australien monopolisent la deuxième place mais l'écart en qualifications est important, autour de la demi-seconde. Mercedes a toutefois dû composer avec une mauvaise surprise puisque Valtteri Bottas n'a jamais été dans le rythme et ne prend que la cinquième place devant... Esteban Ocon. Le jeune Français a dominé son coéquipier Sergio Pérez, qui ne s'élancera que 9ème ce dimanche. En ce qui concerne le rookie du week-end, Pierre Gasly, il a tenu tête à son coéquipier Carlos Sainz, ne lui cédant que 156 millièmes en Q2, qu'ils ont terminé aux 14eme et 15eme rangs. Pour Romain Grosjean, passée la mésaventure vécue vendredi et avec une monoplace reconstruite quasiment de zéro, il n'a pu faire mieux que la 16eme place en Q1, juste devant son coéquipier Kevin Magnussen. Des pilotes de fond de grille qui devront gérer l'inconnue Sebastian Vettel au départ, l'Allemand étant remonté comme jamais à l'idée de faire une chevauchée fantastique en course !
 
5 commentaires - Vettel en fond de grille, Hamilton en pole position
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]