Vers une course urbaine à Pékin ?

Vers une course urbaine à Pékin ?©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mardi 16 avril 2019 à 15h07

Après la 1000eme course à Shanghai ce dimanche, les organisateurs de la Formule 1 continue de se tourner vers l'Est. L'an prochain, le Vietnam accueillera son premier GP, et l'état-major de la Formule 1 a affirmé être en pourparlers pour une seconde épreuve chinoise au calendrier.

Ce dimanche avait lieu le 1000eme Grand Prix de l'histoire de la Formule 1, remporté par Lewis Hamilton à Shanghai, devant un public venu en nombre pour l'unique épreuve chinoise au calendrier. Pourtant, la présence de la discipline en Chine pourrait s'intensifier. Le directeur des opérations commerciales du Championnat, Sean Bratches, a affirmé à l'AFP être en pourparlers avec plusieurs gouvernements locaux pour l'organisation d'un second Grand Prix sur le sol chinois. C'est un nouveau pas supplémentaire que s'apprête à franchir la discipline reine du sport automobile, résolument tournée vers l'Est et les marchés asiatiques depuis plusieurs années.

L'appel de l'Est

En visite en Chine, après le Grand Prix de Shanghai ce week-end, Bratches a confirmé son attrait pour l'Asie : « Il y a des réunions qui sont organisées avec des gouvernements locaux pour chercher une deuxième ville qui pourrait accueillir un Grand Prix. » Avec en tête de liste la capitale, Pékin, dans laquelle la F1 souhaiterait établir un circuit urbain. Chase Carey, patron de la discipline, en déplacement à Hanoï, le confirme : « Un projet existe à Pékin sur un tracé urbain (...) Les opportunités de développement pour la F1 sont énormes dans ce pays. » Avec « une base de fans qui s'élargit de plus en plus », les monoplaces séduisent et sont séduites par le marché chinois. « La réserve de spectateurs est infinie en Chine et une seconde course ici aurait du sens » martèle le PDG de Liberty Media, propriétaire du sport.

Le circuit urbain, avenir de la F1 ?

Avant de faire le doublon en Chine, la Formule 1 s'installera l'an prochain à Hanoï, où aura lieu le premier Grand Prix du Vietnam. Pour ce qui concerne le tracé, là encore les monoplaces évolueront sur un circuit urbain, dans « une course vraiment spéciale qui offrira une compétition très excitante » présage Carey. De l'autre côté du globe, un autre double passage serait envisagé pour la planète F1. En effet, un second Grand Prix américain serait à l'étude, et pourrait là encore trouver son point d'attache en ville, à Miami. Une piste toujours en négociations avancées entre les autorités locales et Liberty Media. Quelle que soit la prochaine destination des paddocks, il reste toutefois que le circuit urbain séduit toujours plus. Plus proche des fans et plus complexe pour les pilotes, il apparaît comme une solution toute trouvée aux dirigeants de la F1 pour accroître leur nombre de fans. En 2019, quatre villes accueillent des tracés dans leurs rues (Melbourne, Bakou, Monaco, Singapour). Il y a fort à parier que ce nombre augmentera considérablement dans les prochaines années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.