Singapour : Après l'accident de dimanche, Hamilton défend Vettel

Singapour : Après l'accident de dimanche, Hamilton défend Vettel©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 19 septembre 2017 à 11h46

Lewis Hamilton qui prend la défense de Sébastian Vettel. Cela n'arrive pas tous les jours. Pourtant, c'est bel et bien le discours qu'a souhaité avoir le pilote britannique au moment de revenir dans les colonnes du journal espagnol AS sur les circonstances de cet incroyable accident survenu dès le départ du Grand Prix de Singapour et qui a contraint le pilote allemand, mais aussi Kimi Räikkönen, Max Verstappen et Fernando Alonso à l'abandon dès les premiers tours de roue.

L'ancien champion du monde ayant tassé Verstappen, plus rapide que Vettel au départ et dans l'incapacité totale d'éviter la collision avec Räikkönen, la faute incombe aux yeux de tous les experts aux yeux du pilote Ferrari. Hamilton comprend le raisonnement des spécialistes, mais défend tout de même l'Allemand, qui ne pouvait s'y prendre autrement à en croire le triple champion du monde britannique. « Quand tu mènes, tu ne peux pas réellement voir celui qui est second, explique dans AS celui qui a passé la journée de lundi en compagnie de la star du PSG Neymar. Généralement, s'il prend le même départ que toi, il est dans ton angle mort et donc c'est difficile de savoir où il est. Donc tu penses d'abord à couvrir ta position, fermer l'intérieur et le freiner. Je suppose que c'est ce que Seb a fait. » Un jugement qui va dans le sens des commissaires de la FIA, estimant que Vettel ne méritait aucune sanction.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Singapour : Après l'accident de dimanche, Hamilton défend Vettel
  • c'est bien qu'un top pilote s'exprime car la plupart des "spécialistes" n'ont jamais mis leur c.. dans une f1.

  • raikonen n'aurait pas du tenter de doubler,on voit bien que sa roue arriere touche Verstp. ce qui provoque la mise en travers de sa voiture , je pense qu'il aura quelques ciomptes a regler avec Ferrarri

  • Il protège sa position mais ne sait pas que Kimi est de l'autre côté

  • Verstapen est un fou sur le circuit. Il veut absolument passer même s'il n'a pas la possibilité de le faire et cela au détriment des autres. Il ne joue pas le championnat et n'a rien à faire des autres. C'est ANTISPORTIF.

  • C'est dû à un manque de " jugeote " des directeurs de courses , organisateurs, je ne sais pas qui met en place l'emplacement de la pôle-position.

    A Singapour , la pôle est à droite et le premier virage est vers la gauche , cve qui " handicape " le premier par le p^lus grande distance à faire pour arriver au point de corde , donc , le " pôle man " est obligé de biaiser vers la gauche ce qu'a fait Vettel, la pôle serait à gauche côté intérieur de la courbe, on aurait moins de risques d'accrochage , il resterait collé à gauche .

    Dans ces moments-là , c'est le plus " gonflé " qui force et qui pousse , Vettel pensait les ralentir , Verstapen n'est pas réputé pour laisser passer , combien d'abandons pour accrochages cette saison ?

    C'est encore le malchanceux Raikkonnen qui en a fait les frais comme Alonso qui pour une fois pouvait espérer de faire une belle course .

    Sauf accident, Hamilton devrait être de nouveau champion du monde