Sauber : Frédéric Vasseur ouvre la porte à Charles Leclerc

Sauber : Frédéric Vasseur ouvre la porte à Charles Leclerc©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 26 août 2017 à 09h51

Alors que Sauber a renoncé à son accord avec Honda pour continuer avec Ferrari en 2018, l'écurie suisse pourrait accueillir des pilotes de la filière italienne. Frédéric Vasseur a fait des déclarations dans ce sens.

Alors qu'un accord avec Honda en vue de la saison 2018 avait été conclu en début de saison, l'écurie Sauber a finalement décidé de continuer l'aventure aux côtés de Ferrari. A l'initiative de cette décision, le nouveau directeur de l'écurie suisse Frédéric Vasseur a confié dans un entretien accordé à Motorsport.com sa vision de l'accord entre les deux entités, sans vouloir être une équipe B pour Ferrari. « Je n'envisage pas du tout quelque chose comme Haas. Nous devons développer notre propre projet avec Ferrari, assure l'ancien patron de l'écurie Renault. Notre collaboration est basée sur le moteur et la boîte de vitesses, et nous pourrions l'étendre à certaines autres pièces. Je pense que le meilleur compromis pour nous sera d'être soutenu par Ferrari, mais d'un autre côté, je pense que nous avons une usine très forte, ce qui n'est pas le cas de Haas. Nous avons probablement l'une des meilleures souffleries du marché et nous devons aussi utiliser nos atouts. »
Vasseur : « Je pense que tout est ouvert »
Si la collaboration technique entre Sauber et Ferrari ne devrait pas aller plus loin que la fourniture du moteur et de la boîte de vitesse, il pourrait en être tout autre pour ce qui est des pilotes. Alors que la position de Marcus Ericsson est assurée par le soutien que les nouveaux propriétaires de l'écurie suisse lui apportent, celle de Pascal Wehrlein, pur produit de la filière Mercedes, est en suspens face à la montée en puissance de Charles Leclerc, champion GP3 qui domine la saison de Formule 2. L'arrivée du jeune Monégasque n'a pas été confirmée mais Frédéric Vasseur fait tout sauf fermer la porte. « Nous n'avons pas de pilote sous contrat pour le moment, même avec Ferrari, ce n'est pas fait, tempère le Français. Nous n'avons pas d'autre contrat pour l'avenir. Je pense que tout est ouvert. Nous devrons prendre une décision très bientôt, c'est certain. » Reste que les performances de Charles Leclerc parlent pour lui et que son arrivée en F1 dans un avenir à court terme est proche de la certitude.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.