Saison 2021 : Les écuries bientôt soumises à un contrôle financier

Saison 2021 : Les écuries bientôt soumises à un contrôle financier©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 07 juin 2019 à 23h35

La FIA et la F1 auraient convaincu les écuries en lice dans le championnat du monde de se plier à un système de contrôle des dépenses avec certaines clauses.

La Formule 1 est à la croisée des chemins. Face aux dépenses qui continuent d'enfler et aux déséquilibres toujours plus nets entre le haut et le bas du panier, la FIA entend mettre le holà là-dessus dans le cadre de la future réglementation et des nouveaux Accords Concorde qui doivent entrer en vigueur en 2021. Si, de son côté, la FIA a fait quelques pas en avant avec des appels d'offres pour la standardisation de certaines éléments des monoplaces, la Fédération et la F1 font tout leur possible pour mettre en place des garde-fous au niveau financer avec un plafond pour les dépenses engagées par les écuries. Alors que les négociations trainent en longueur, cette idée a fait son chemin et pourrait se concrétiser.

Les écuries limitées à 155 millions d'euros par an sauf...

Le programme qui serait mis en place à compter de 2021, avec une phase de test demandée par la FIA pour la saison 2020, imposerait aux écuries de limiter leur dépenses à une somme de 175 millions de dollars par an, soit 155 millions d'euros entre 2021 et 2025. Mais ce plafond ne prendrait pas en compte certains postes de dépense tels le salaire des pilotes, les coûts liés aux moteurs et tout ce qui touche au marketing. Toute écurie qui ne respecterait pas à la lettre ces préconisations pourrait être lourdement sanctionné avec une possible perte de points au classement constructeurs, qui est le nerf de la guerre quant à la redistribution financière par la F1, et son directeur pourrait voir sa licence suspendue par la FIA. Des mesures que les instances pensent suffisamment menaçantes pour contraindre toutes les écuries à les suivre. Reste maintenant à imposer aux équipes d'ouvrir leur comptabilité aux experts pour vérifier que tout le monde reste dans les clous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.