Saison 2020 : Le régime vietnamien accepte le projet de Grand Prix à Hanoï

Saison 2020 : Le régime vietnamien accepte le projet de Grand Prix à Hanoï©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 01 novembre 2018 à 12h31

Alors que le projet avait déjà été évoqué par Charlie Whiting, les autorités vietnamiennes ont confirmé leur volonté d'accueillir la F1 à Hanoï dès 2020.

Alors que Charlie Whiting n'a pas caché que la destination était envisagée, le régime en place au Vietnam a rendu les choses officielles. Au travers d'une lettre de la municipalité de Hanoï, les autorités vietnamiennes ont confirmé qu'un Grand Prix de Formule 1 sera organisé dans la capitale à compter de la saison 2020. « La ville de Hanoï a réussi à obtenir d'accueillir une course du championnat du monde de Formule 1 de la Fédération Internationale de l'automobile à partir d'avril 2020 », annonce ce communiqué. Une information qui n'a, pour le moment, pas été confirmée par la FIA et le détenteur des droits commerciaux de la F1, le groupe américain Liberty Media mais qui va dans le sens des récentes déclarations de Charlie Whiting.

Le Vietnam, comme pour remplacer la Malaisie


Cet inédit Grand Prix du Vietnam, qui devrait se courir sur un circuit semi-permanent tracé dans les faubourgs de Hanoï, pour lequel le directeur de course de la FIA a déjà procédé à une inspection, permettra à la Formule 1 de reprendre une place importante en Asie du Sud-Est. Une zone qui a récemment vu la Malaisie arrêter les frais et ne pas prolonger son contrat avec la F1 au-delà de la saison 2017. Mais, avec ce nouveau projet et celui d'un Grand Prix à Miami encore dans les cartons, le calendrier de la saison 2020 pourrait dépasser la barre des 21 courses, devenue une norme depuis plusieurs saisons. Une augmentation du nombre de week-end en piste qui devrait amener une réflexion sur l'organisation des Grands Prix mais également des écuries face à la surcharge de travail que cela pourrait imposer à leurs membres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.