Renault : Discussions engagées avec McLaren sans aucune certitude

Renault : Discussions engagées avec McLaren sans aucune certitude©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 26 août 2017 à 09h59

Alors que le niveau de performance du moteur Honda n'est toujours pas à la hauteur des attentes de McLaren, l'écurie britannique cherche une porte de sortie et discute notamment avec Renault... mais rien n'indique qu'elles iront à terme.

Revenu en F1 pour briller à nouveau il y a trois ans, Honda doit faire face à un constat d'échec cuisant. Le motoriste japonais ne fournit pas à McLaren, son seul client, un moteur suffisamment performant et fiable pour juste exister en F1. Face à cela, l'écurie de Woking est à la recherche d'une solution et d'un nouveau partenaire moteur en vue de la saison 2018. Alors que Ferrari et Mercedes ont successivement fermé la porte, la seule solution reste Renault, qui fournit déjà son écurie officielle mais aussi Red Bull Racing et Toro Rosso. En marge du Grand Prix de Belgique, le patron de Renault Sport F1 Cyril Abiteboul a confirmé que des discussions ont eu lieu avec l'état-major de McLaren en vue de la saison prochaine. « La situation actuelle est que nous avons un contrat pluriannuel avec Red Bull Racing et Toro Rosso. Donc franchement, nous sommes ouverts aux discussions, a assuré face à la presse le patron de l'écurie française. Je suis en mesure de confirmer qu'il y a eu des discussions avec McLaren, mais il y a actuellement des restrictions dans la réglementation si nous voulons équiper plus de trois équipes. »
Renault pas certain de tenir la charge
Une des craintes que Cyril Abiteboul a confié tient à la capacité de fournir de manière quantitative quatre écuries dont trois clientes sans que cela n'ait la moindre conséquence. « De plus, je ne pense pas qu'il serait raisonnable de croire que nous pourrions en équiper plus de trois sans que la qualité de nos services n'en soit dégradée pour les autres écuries, assure ce dernier. Nous avons eu des discussions et franchement, nous avons déjà des contrats. Nous attachons une grande valeur à la relation avec Red Bull. C'est une relation de longue date et nous aimerions qu'elle continue jusqu'en 2020, mais s'il y a quelque chose à faire , pourquoi pas ? Mais à l'heure actuelle, je crois savoir que les choses sont très calmes et qu'ils ne sont pas particulièrement insistants. » Reste à voir si les efforts mis en œuvre par Honda pour changer la donne paieront vis-à-vis de McLaren.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.