Mercedes : Rosberg croit en Bottas pour le titre

Mercedes : Rosberg croit en Bottas pour le titre©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le mercredi 20 mars 2019 à 16h08

Si la hiérarchie Mercedes place Lewis Hamilton comme ultra-favori à sa propre succession aux championnats du monde de Formule 1, Nico Rosberg, son ancien coéquipier, croit aux chances de Valtteri Bottas pour être sacré au terme de la saison.

Dimanche, Valtteri Bottas est sorti de l'ombre du quintuple champion du monde Lewis Hamilton, en prenant le meilleur sur le Britannique au Grand Prix d'Australie. De coéquipier modèle, le Finlandais pourrait alors changer de dimension avec cette victoire initiale dans la saison de Formule 1, pour devenir un candidat au titre. C'est l'avis d'un connaisseur de l'écurie Mercedes et de son pilote phare Hamilton : Nico Rosberg. Le Germano-Finlandais a estimé ce mercredi que Valtteri Bottas avait ses chances pour le titre de champion du monde.

Rosberg : « Bottas peut être champion du monde cette année »

Pour le champion du monde 2016, « Bottas peut être champion du monde cette année. » En dernière année de contrat sous la bannière Mercedes, Valtteri Bottas a une carte à jouer selon son prédécesseur : « Il est en mode combattant cette année ! Vous ne pouvez pas sous-estimer le côté mental en F1. C'est ce que nous avons vu l'année dernière avec Sebastian Vettel. » Deuxième sur la grille de départ à Melbourne, derrière Hamilton qui signait alors à Melbourne sa 84eme pole position -plus que les 19 autres pilotes de la grille réunis- Bottas avait alors surgi dès le départ pour prendre les commandes d'un Grand Prix qu'il n'aura jamais lâché.

Bottas, digne successeur de Rosberg ?

« Pour Valtteri, le problème est que Lewis est toujours plus fort en qualifications, mais notre chance est que nous allons avoir un vrai duel. Je pense que si Valtteri peut garder ce mental positif, il peut devenir champion du monde » a conclu l'ancien n°6 de la grille. Si présager de l'issue du championnat après une seule course paraît prématuré de la part de Rosberg, le jeune retraité connaît toutefois la situation vécue par le Finlandais. Le fils de Keke Rosberg avait lui aussi occupé le second baquet des flèches d'argent, dans l'ombre du géant Hamilton. Cela ne l'avait pourtant pas empêché de triompher devant le Britannique en 2016, sacre au terme duquel il avait mis un terme à sa carrière. De quoi donner des idées à l'ancien de la maison Williams...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.