Mercedes : Rejoindre Ferrari, pas hors de propos pour Lewis Hamilton

Mercedes : Rejoindre Ferrari, pas hors de propos pour Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 06 septembre 2019 à 19h13

En marge du Grand Prix d'Italie, et avec des déclarations louant les supporters de Ferrari, Lewis Hamilton n'a pas écarté l'idée de rejoindre la Scuderia avant la fin de sa carrière.

Lewis Hamilton a-t-il voulu se prémunir d'éventuels sifflets à l'arrivée ce dimanche. Alors que, suite à son succès à Monza l'an passé, le Britannique a subi la bronca de la part des tifosi de la Scuderia Ferrari, le pilote Mercedes s'est présenté face à la presse ce jeudi à la veille des premiers essais du Grand Prix d'Italie, qui ont vu Charles Leclerc signer le meilleur temps des deux séances programmées ce vendredi. Une conférence de presse où la question de savoir si rejoindre la marque italienne à l'issue de son contrat avec Mercedes, qui prend fin à l'issue de la saison 2020, a été posée. « J'apprécie et respecte les fans de la Scuderia Ferrari. Quand je viens à Monza, il y a beaucoup de fans de Ferrari et ils me demandent de rejoindre leur écurie, assure le champion du monde en titre. Mais bon... la question n'est pas de savoir si je suis tenté d'aller chez Ferrari. »

Hamilton et la « famille Mercedes »

Mais la possibilité de voir Lewis Hamilton quitter Brackley et l'Angleterre pour rallier Maranello et l'Italie existe car, pour la saison 2021, un baquet pourrait se libérer chez Ferrari. Si Charles Leclerc a un contrat qui l'emmène au minimum jusqu'au terme de la saison 2022, Sebastian Vettel n'a plus qu'une saison d'engagement avec la marque italienne au-delà de l'actuelle saison. « On m'a posé la question de savoir comment je me sentirais si je terminais ma carrière sans avoir jamais piloté pour cette écurie ? Quand vous êtes chez Mercedes, vous faîtes partie d'une famille pour toute la vie si vous restez avec eux, a répondu Lewis Hamilton qui n'a pas écarté l'idée de rejoindre Ferrari. Mais s'il y a un moment où je sens que je dois signer ailleurs, cela pourrait être une option. » Un duo Leclerc-Hamilton chez Ferrari en 2021, l'idée est belle mais pourrait être explosive tout en laissant un vide chez Mercedes qui sera difficile à combler tant le Britannique a apporté aux Flèches d'Argent depuis son arrivée en 2013.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.