McLaren : Alonso ouvre la porte

McLaren : Alonso ouvre la porte©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 11 mai 2017 à 16h55

Alors qu'il se bat plus en fond de grille qu'aux avant-postes, Fernando Alonso ne cache plus l'inconfort de la situation et assure que, si nécessaire, quitter McLaren ne sera pas un problème.

Après l'ambition, place à la désillusion. Revenu au sein de l'écurie McLaren en 2015, au moment où Honda a fait son retour en F1 avec l'écurie de Woking, Fernando Alonso clamait il y a encore quelques mois qu'il ne pouvait viser le titre mondial qu'avec McLaren-Honda, à moins d'être chez Mercedes. Le discours du pilote espagnol a sensiblement changé ce jeudi lors de la conférence de presse d'avant-Grand Prix à Barcelone. Le double champion du confirme qu'il reste le pilote ambitieux que l'on connait... mais qu'il est réaliste sur ses possibilités actuelles d'y parvenir. « Mon intention, ou ma première priorité, n'est pas seulement de courir, mais surtout de gagner, rappelle le natif d'Oviedo. Maintenant, je n'ai plus d'obligations avec McLaren, je suis heureux d'appartenir à l'écurie mais nous ne sommes pas en position de gagner. Donc, si d'ici à septembre ou octobre, je m'aperçois qu'il y a une possibilité pour gagner en 2018, je serai plus qu'heureux de rester avec l'écurie. Si ce n'est pas le cas, je serai plus qu'heureux de parler à n'importe qui. »

Alonso pourrait quitter la F1 à la fin de la saison

Le message à l'intention de McLaren et, surtout, de Honda est plus que clair. Ils vont devoir mettre les bouchées doubles pour retrouver un niveau de performance acceptable, permettant à l'Espagnol de briller à nouveau. Si ce n'est pas le cas à moyen terme, il claquera la porte sans aucune hésitation. « C'est ma dernière saison sous le contrat avec McLaren en vigueur actuellement, donc je vais devoir un peu réfléchir, mais après l'été car nous sommes au beau milieu d'une période assez chargée et les 500 miles d'Indianapolis ne sont pas un bon endroit pour réfléchir à ça, assure Fernando Alonso. Mais, aux environs de septembre ou d'octobre, il va me falloir penser à ce que je veux faire l'année prochaine et si le temps est venu de trouver d'autres motivations en dehors de la F1 ou si, en F1, il y aura une opportunité pour aller chercher le championnat, ce qui reste mon objectif. Donc, je suis vraiment ouvert à la discussion. » Fernando Alonso ne veut plus jouer les faire-valoir et compte trouver un baquet dans une écurie de pointe... s'il y en a un qui se libère. L'Espagnol vise clairement celui actuellement occupé par Valtteri Bottas chez Mercedes, tant et si bien que le Finlandais ne donne pas entière satisfaction à l'écurie allemande. Or, avec sa victoire à Sotchi, rien n'indique que la collaboration entre l'ancien pilote Williams et l'écurie championne du monde prenne fin à l'issue de la saison en cours... La possibilité de voir Fernando Alonso claquer la porte du pinacle du sport automobile n'est pas exclue. Ça tombe bien, McLaren pourrait prolonger l'aventure en IndyCar l'an prochain, et à temps plein cette fois. Un projet qui pourrait ravir l'Asturien...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.