Le tabac fait un retour en force

Le tabac fait un retour en force©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 11 février 2019 à 15h46

McLaren a dévoilé ce lundi un nouveau partenariat avec British American Tobacco, l'un des plus grands cigarettiers mondiaux. Un accord pour le sponsoring des voitures pilotées par Carlos Sainz Jr et Lando Norris. La compagnie productrice de tabac fait donc son retour après avoir été un acteur majeur de la F1 entre 1999 et 2005.

En 2005, Jenson Button arborait les couleurs d'une monoplace à l'effigie de Lucky Strike. La dernière présence directe d'une marque de tabac dans le sponsoring F1. Un temps qui parait déjà lointain. Car les lois anti-publicité pour le tabac de cette année 2005 ont précipité la disparition de British American Tobacco en F1, alors co-propriétaire de l'écurie Lucky Strike BAR Honda. Quatorze ans plus tard, le célèbre cigarettier revient dans les paddocks.  Ce lundi, BAT et McLaren ont en effet convenu d'un partenariat de sponsoring. La marque sera donc le sponsor principal de l'écurie de Woking cette saison. Un retour du second producteur de tabac dans les paddocks, dans les pas de son concurrent Philip Morris qui n'a jamais quitté son allié historique, la Scuderia Ferrari.


Promotion dissimulée ou volonté de changement ?

Reste maintenant à savoir comment un cigarettier peut s'afficher sur une monoplace là où la publicité pour le tabac a été bannie des paddocks depuis quatorze ans. Le partenariat entre BAT et McLaren réside ainsi sur « les produits à risques potentiellement réduit, et basé sur la technologie et l'innovation. » L'objectif de BAT est« d'offrir aux consommateurs de tabac et de nicotine un meilleur avenir. » En pleine transformation de son offre commerciale, le cigarettier invite ses clients au changement, mais toujours en leur compagnie. Ce n'est donc logiquement pas le nom de la marque qui sera mis en avant sur la monoplace, mais probablement celui du nouveau slogan de BAT : « A better tomorrow » (ndlr, un meilleur futur).

Une initiative que la British American Tobacco n'est pas la première à engager. Son concurrent principal, Philip Morris, n'a ainsi jamais cessé de collaborer avec son allié historique Ferrari. Les monoplaces de la Scuderia ont arboré la saison dernière le message « Mission Winnow » sur l'aileron arrière. Un engagement de Philip Morris qui souhaite lutter contre la dépendance aux produits liés au tabac. Pourtant, certains y ont vu un message différent. Les autorités australiennes ont ainsi ouvert une enquête la semaine passée pour tenter de définir si le slogan « Mission Winnow » ne correspondait pas à une tentative de publicité dissimulée. En cause, le logo (en forme de M) rappelant celui de Marlboro, sponsor historique de la Scuderia. De quoi avertir British American Tobacco qu'un retour en F1 sera surveillé de près, et que les « années tabac » de la F1 ne reviendront elles pas de sitôt.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.