La renaissance de Kubica

La renaissance de Kubica©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le lundi 11 mars 2019 à 15h29

Huit ans après avoir pris place dans un baquet pour la dernière fois, Robert Kubica fera son grand retour en Grand Prix à Melbourne, ce dimanche. Le nouveau pilote Williams, victime d'un grave accident en rallye en février 2011, s'est exprimé sur son nouveau départ.

A n'en pas douter, l'aube se lève deux fois. Robert Kubica, victime d'un terrible accident lors d'un rallye en février 2011, fera son retour en Formule 1 à Melbourne ce dimanche. Un miracle et la preuve d'une force de travail surhumaine pour le Polonais de 34 ans qui n'a plus pris place sur une grille de départ depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi, en 2010, il y a plus de huit ans. A l'approche de l'ouverture de la saison, c'est avec émotion que le nouveau pilote Williams aborde une véritable renaissance.

Kubica, le revenant

Début février 2011, alors qu'il s'apprête à entamer sa seconde saison chez Renault, Robert Kubica participe au rallye Ronde di Andora. Aux abords de la petite commune italienne de San Lorenzo, le Polonais est victime d'un très grave accident. Un accident qui lui vaudra trente opérations, et lui coûtera une partie de la mobilité de sa main droite. C'est donc un retour particulièrement émouvant que le Polonais s'apprête à vivre : « Ce sera un Grand Prix plein d'émotion. C'est un second début de carrière en Formule 1 qui se profile pour moi, après avoir été absent de la course pendant de longues années. » L'objectif premier sera avant tout de gérer ses émotions pour l'ancienne gloire de BMW (entre 2006 et 2011). « Ma dernière course de Formule 1 remonte à Abu Dhabi en 2010, je suis naturellement impatient d'arriver à Melbourne et j'espère que j'apprécierai ce premier Grand Prix et que tout se passera pour le mieux » confesse le pilote de 34 ans.

Un retour progressif

Pourtant, Robert Kubica a préparé avec attention son retour en F1, et gravi (à nouveau) les étapes les unes après les autres. Avant de retrouver les paddocks, le Polonais avait fait son retour en rallye, avec trois saisons en WRC. En 2016, il décide toutefois de se rediriger vers l'épreuve reine du sport auto. Il effectuera ainsi durant l'année 2017 deux essais, un premier en juin pour Renault, puis au volant d'une Williams en octobre. Pilote de réserve l'an passé au sein de cette dernière, Robert Kubica retrouve donc une place au profit d'une préparation longue et d'une patience exemplaire. Mais pour le Polonais, rien n'équivaut à la sensation d'un GP, que ne saurait remplacer les essais déjà effectués : « Piloter une Formule 1 durant des essais est une chose ; être au volant lors d'un Grand Prix en est une autre. Je crois que la manière d'aborder la course chez les pilotes a beaucoup changé ces dernières années, j'aurai donc beaucoup de choses à découvrir et je suis impatient d'y être. » Mais au volant d'une Williams qu'on annonce en grande difficulté cette année, Robert Kubica va devoir s'attendre à galérer...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.