La " F1 TV " arrivera en mai

La " F1 TV " arrivera en mai©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le vendredi 13 avril 2018 à 18h52

Promis « tôt dans la saison », le service de télévision à la demande de la Formule 1 sera lancé avant le Grand Prix d'Espagne, prévu le 13 mai prochain.

« Le lancement du service marque le plus gros investissement de la F1 dans sa transformation numérique à ce jour ». C'est par le biais d'un communiqué diffusé ce vendredi que Liberty Media, le propriétaire de la Formule 1, a annoncé le lancement prochain de « F1 TV », son service de télévision à la demande. Alors qu'il devait arriver « tôt dans la saison », le projet a été retardé, et ne sera disponible qu'à partir du Grand Prix d'Espagne, qui se déroulera le 13 mai prochain. La plateforme a été développée en partenariat avec Playmaker, qui s'occupe déjà du service de streaming de la chaîne américaine NBC Sports, ainsi qu'Ostmodern, concepteur de sites internet britannique. Au moment du lancement, « F1 TV » ne devrait être disponible que sur ordinateur, mais des versions smartphones et tablettes sont également à l'ordre du jour. Plusieurs formules ont déjà été annoncées, la moins onéreuse permettant une retransmission radio et des résumés du week-end, tandis que le service premium (entre 55 et 120 € par an), offriront la possibilité de suivre la course depuis la caméra embarquée du pilote de son choix. En plus des caméras classiques utilisées sur chaque Grand Prix. En France, cependant, le prix pourrait être doublé. En effet, le diffuseur principal de la Formule 1, Canal+, ferait actuellement pression pour que le prix du service soit supérieur dans l'hexagone. La chaîne cryptée débourse une cinquantaine de millions d'euros par an pour diffuser chaque Grand Prix, et doit déjà composer avec la concurrence de TF1, qui retransmettra quatre courses en clair cette saison.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.