L'année commence mal pour Fernando Alonso

L'année commence mal pour Fernando Alonso©Media365
A lire aussi

Antoine Poussin, publié le lundi 26 février 2018 à 14h24

2018 débute mal pour Fernando Alonso. Le pilote espagnol s'est retrouvé dans les graviers ce matin, après avoir perdu sa roue arrière droite.

Victime d'une saison compliquée avec McLaren (seulement une quinzième place au classement des pilotes avec 17 points), Fernando Alonso semble récidiver cette année. Et pour cause, le pilote espagnol a subi une sortie de route ce lundi matin, lors des essais de présaison à Barcelone. Le champion du monde 2005 et 2006 a perdu sa roue arrière droite et a dû rentrer au stand à pied, un écrou à la main. Il avait connu des problèmes de moteur l'année dernière et est passé de Honda à Renault cette année pour la MCL33. Pour autant, Zak Brown, directeur exécutif de McLaren a affirmé que cet incident était simplement dû à un problème d'écrou. Quoiqu'il en soit, Fernando Alonso s'est bel et bien retrouvé une nouvelle fois dans les graviers ce lundi matin. Pour rappel , l'Espagnol a décidé de participer aux 21 courses de la Formule 1 cette année avec McLaren et d'effectuer le reste (cinq courses) dans le World Endurance Championship avec Toyota.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - L'année commence mal pour Fernando Alonso
  • qui ne serait pas sorti de la pite avec une roue en moins ?

  • "et est passé de Honda à Renault cette année " c’est pas lui (Alonzo que j'aime bien au demeurant) qui en a décidé ainsi mais la team MCL... et son patron

  • c'est pas sérieux ils auraient pu le tuer

  • "et est passé de Honda à Renault cette année " c’est pas lui (Alonzo que j'aime bien au demeurant) qui en a décidé ainsi mais la team MCL... et son patron

  • Plutôt gonflé, Zak Brown, directeur exécutif de McLaren lorsqu'il affirme que cet incident était simplement dû à un problème d'écrou.
    Perdre une roue arrière à grande vitesse peut avoir des conséquences gravissimes pour le pilote. Bien au-delà d'un "incident".