Hamilton battu à la régulière par Verstappen

Hamilton battu à la régulière par Verstappen©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 01 octobre 2017 à 10h45

Le Grand Prix de Malaisie a vu Red Bull offrir une prestation magistrale qui a offert à Max Verstappen un deuxième succès en F1 dans sa carrière pour la dernière course organisée en Malaisie.

Cette fois, Max Verstappen aura bien des raisons de célébrer sa victoire. Alors que son succès en Espagne l'an passé avait été un peu dévalorisé par les abandons des Mercedes et une stratégie de son écurie à son avantage face à Daniel Ricciardo, le Néerlandais aura construit tout seul sa deuxième victoire en F1. Parti en deuxième position grâce à l'abandon de Kimi Räikkönen avant le départ, le Néerlandais a rapidement mis la pression sur Lewis Hamilton avant de profiter à fond des soucis de température des pneus des Mercedes pour prendre le commandement après quatre tours avec, une fois n'est pas coutume, un dépassement parfait sur le Britannique, pour ne jamais le lâcher jusqu'au drapeau à damier, creusant un écart qui a dépassé les dix secondes sur une Flèche d'Argent qui, comme attendu, a énormément souffert face à la chaleur qui régnait sur un circuit de Sepang arrosé par la pluie durant la matinée mais épargné durant les 90 minutes de la course.


Vettel et Ferrari pourront avoir bien des regrets
Lewis Hamilton a limité les dégâts dans la première moitié de course mais, une fois passé par les stands pour chausser des gommes tendres, le Britannique a perdu encore plus de rythme et a vu Daniel Ricciardo se rapprocher tour après tour. Mais, dans le dernier quart de course, la plus grande menace pour le leader du championnat du monde et pour l'Australien a été... Sebastian Vettel ! Parti de la 20eme et dernière position suite à ses déboires en qualifications, l'Allemand avait tous les espoirs de Ferrari dans ses mains et est passé d'entrée à l'attaque et a remonté huit positions dès le premier tour avant de buter quelques tours sur Fernando Alonso. Avec des gommes tendres qui lui ont permis d'avoir un gros rythme pendant la première moitié de course, il est revenu dans les échappements d'un décevant Valtteri Bottas avant de le passer avec un arrêt au stand anticipé. Une fois sur la gomme super-tendre, l'Allemand a pu prouver qu'il avait clairement la meilleure voiture ce week-end. En explosant le record en course du circuit en 1'34''080, l'Allemand a repris plus d'une seconde au tour à ses rivaux mais n'est jamais parvenu à doubler un accrocheur Daniel Ricciardo et se contente d'une quatrième place qui ne lui fait perdre « que » six points sur Lewis Hamilton alors que les deux pilotes partaient aux deux extrémités de la grille. Sebastian Vettel a vécu une ultime mésaventure quand Lance Stroll est venu le percuter dans le tour de rentrée aux stands, détruisant le train arrière de la Ferrari !

Les Français pas bien lotis
Parti de la troisième ligne, Esteban Ocon n'a pas connu une course facile. Le Français a vu son coéquipier Sergio Pérez réaliser un départ quasiment parfait pour prendre l'avantage sur lui avant d'être pris en sandwich entre le Mexicain et Lance Stroll. S'il n'a pas eu trop de dégâts sur sa monoplace, l'écurie Force India a changé sa stratégie et l'a fait rentrer très tôt pour passer des gommes tendres pour remonter. Il l'a fait jusqu'au 25eme tour où, suite à un accrochage au premier virage avec Carlos Sainz, il est parti en tête à queue. L'Espagnol, victime d'une défaillance de son moteur Renault, n'a pas terminé la course. Esteban Ocon a finalement réussi à remonter au dixième rang pour prendre un nouveau point cette saison.De son côté, Romain Grosjean n'est pas parvenu à tirer la quintessence d'une Haas rétive et n'a gagné qu'une place pour terminer 13eme, juste devant un Pierre Gasly qui n'a pas fait de vagues pour son tout premier Grand Prix de F1. Les deux pilotes français se sont même offerts une belle bataille dans les deux derniers tours de course avant que l'aîné des deux prenne définitivement l'avantage. Si sa saison 2018 se joue sur ce Grand Prix et celui du Japon dimanche prochain, le Français a réalisé une performance probante qui ne pourra que rassurer l'état-major de Red Bull. Pour sa dernière édition, le Grand Prix de Malaisie a eu droit à une course exceptionnelle !


 
7 commentaires - Hamilton battu à la régulière par Verstappen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]