Grand Prix de Chine : Ricciardo s'offre un succès improbable

Grand Prix de Chine : Ricciardo s'offre un succès improbable©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 15 avril 2018 à 09h52

Ce dimanche, l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) s'est imposé sur le Grand Prix de Chine devant les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Parti en pole position, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) termine finalement 8eme.

La surprise est de taille ! Ce dimanche, l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Chine de Formule 1. S'il n'en est pas à son coup d'essai dans sa carrière professionnelle, le pilote de 28 ans ne faisait clairement pas figure de favori, à l'entame de la 3eme course du Championnat du monde 2018. A Shanghai, l'épreuve a été particulièrement mouvementée et animée. Grâce à ce probant succès, Daniel Ricciardo ouvre son compteur victoire, cette saison, et ajoute également un sixième succès à son palmarès, depuis le début de sa carrière. Si l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) était pourtant bien parti en pole position, le leader du Championnat du monde s'est fait dépasser par Valtteri Bottas (Mercedes), au moment où il était en train de sortir des stands.

Gasly a eu un accrochage avec son coéquipier

La victoire ne semblait alors pas pouvoir échapper au Finlandais. Pourtant, au 31eme tour, un fait de course a totalement relancé les débats. Le Français Pierre Gasly (Toro Rosso) a accroché son coéquipier Brendon Hartley, au freinage d'une longue ligne droite. La voiture de sécurité a alors dû intervenir. L'écurie Red Bull en a profité pour rappeler ses deux protégés (Ricciardo et Verstappen) aux stands, pour les faire ressortir avec des gommes tendres tandis que les deux autres équipes phares, Mercedes et Ferrari, conservaient leurs pneus médiums usés sur la piste du circuit de Shanghai. Une stratégie qui s'est avérée payante pour l'écurie autrichienne, puisque ses pilotes se sont alors mis à dépasser leurs concurrents, les uns après les autres.

Verstappen a été pénalisé

Mais au 43eme tour de la course, la remontée de Max Verstappen s'est arrêtée net. Le Néerlandais a alors accroché Sebastian Vettel, au freinage après la longue ligne droite. Cet incident lui a coûté 10 secondes de pénalité. Après 56 tours de course, l'Australien Daniel Ricciardo pouvait légitimement lever les bras. Au final, le pilote Red Bull a devancé les Finlandais Valtteri Bottas (+8.894), sur Mercedes, et Kimi Räikkönen (+9.637), sur Ferrari. Quatrième, le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) termine avec 17 secondes de retard sur le vainqueur du jour mais profite de la sanction infligée à Verstappen, finalement 5eme, pour finir au pied du podium. Malmené notamment en fin de course, l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) doit se contenter de la 8eme place finale.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.