Grand-Prix d'Italie : Hamilton reprend la tête du Championnat après son succès à Monza

Grand-Prix d'Italie : Hamilton reprend la tête du Championnat après son succès à Monza©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 03 septembre 2017 à 15h20

Lewis Hamilton (Mercedes) remporte le 59eme succès de sa carrière après sa victoire au Grand Prix d'Italie. L'écurie britannique réalise même un doublé et Hamilton reprend la tête du Championnat.

Lewis Hamilton était seul au monde sur le circuit de Monza du Grand Prix d'Italie, ce dimanche après-midi. Sur les terres de la Scuderia Ferrari, le Britannique a remporté son 59eme succès et a surtout relégué son principal rival, l'Allemand Sebastian Vettel (3eme), à plus de trente-six secondes. Parti en pole position, le natif d'Herfordshire est resté serein pendant les 53 tours de course et s'adjuge déjà son sixième Grand Prix cette saison. Le Britannique prend surtout la tête du classement général pour trois petits points puisque Sebastian Vettel (Ferrari) aurait dû terminer deuxième pour ne pas se faire doubler. A l'issue de cette course, la deuxième place est trustée par le Finlandais Valtteri Bottas, qui permet à Mercedes de réaliser un nouveau doublé. L'écurie britannique accroît de son côté son avance au classement des constructeurs. Ce Grand Prix a aussi été marqué par l'incroyable remontée des Red Bull. Seizième sur la grille de départ, Daniel Ricciardo a fait preuve d'une stratégie payante et termine à la quatrième place devant la deuxième Ferrari de Kimi Räikkönen et non loin de la troisième position.
Esteban Ocon prend une belle sixième place
Parti en troisième position après des qualifications dantesques, le Français Esteban Ocon termine finalement sixième, malgré le déficit de sa Force India sur Mercedes et Ferrari, et ne signe donc toujours pas le premier podium de sa carrière en Formule 1. La pilote Force India s'est permis de griller la politesse à Lance Stroll (18 ans) en prenant un meilleur départ et termine au final devant les Williams du Canadien et de Felipe Massa. Le Tricolore est même resté une menace pour Räikkönen pendant trente bons tours. Le top 10 est complété par Sergio Pérez (Force India) et par Max Verstappen (Red Bull), retardé au premier tour par un pneu crevé et un aileron cassé. Accidenté pendant les qualifications samedi, Romain Grosjean (Haas) partait de la dernière place sur la grille. Un nouveau Grand Prix compliqué pour l'autre représentant tricolore et ce dès le départ où il a percuté une Red Bull, ce qui lui a coûté un aileron. Contraint de s'arrêter dès le deuxième tour, le Français termine finalement très loin. A noter l'abandon de Stoffel Vandoorne à cause d'un problème moteur bien qu'un groupe propulseur flambant neuf ait été monté sur sa McLaren avant le départ par Honda. Fernando Alonso (McLaren), Marcus Ericsson (Sauber) et Jolyon Palmer (Renault) ont également renoncé avant le terme du Grand Prix. Prochain rendez-vous pour les pilotes, dans deux semaines sur le circuit de Marina Bay, à Singapour. Un tracé normalement propice aux Ferrari.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU