GP Monaco : Grosjean fou de rage

GP Monaco : Grosjean fou de rage©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 26 mai 2019 à 08h45

Romain Grosjean s'est mis en colère samedi lors des qualifications du Grand Prix de Monaco. Le pilote Haas a été gêné en plein tour d'attaque par Pierre Gasly (Red Bull).

C'était chaud lors des qualifications du Grand Prix de Monaco, samedi. Romain Grosjean s'est emporté à la radio lors de la Q2 car il a été gêné par Pierre Gasly (Red Bull Racing Honda) en plein tour rapide. Il n' a pas pu améliorer son temps, le temps imparti étant écoulé. A l'issue de la séance, Romain Grosjean a pointé du doigt l'équipe Red Bull, pas Pierre Gasly. "J'aurais pu aller en Q3 et je termine 13e, a regretté Romain Grosjean. Je pense que Red Bull a énormément foiré sur ce coup. Pierre ne pouvait rien faire."

Gasly sanctionné, Grosjean en veut à Red Bull

Les commissaires de course ont sanctionné Pierre Gasly tout en imputant la faute à Red Bull dans son communiqué : "Le pilote de la voiture 8 (Grosjean) a dû freiner fort pour éviter la collision avec la voiture 10 (Gasly), qui était clairement au ralenti dans un tour de préparation, et se trouvait sur la trajectoire. À ce moment-là, la voiture 8 était clairement la seule dans un tour rapide dans cette zone. Les commissaires acceptent le fait qu'il était peu probable pour le pilote de la voiture 10 de pouvoir voir la voiture 8 dans cette série de virages, mais l'équipe a reconnu qu'elle avait échoué à le prévenir."

Grosjean fataliste

Romain Grosjean sait désormais que la course sera compliquée ce dimanche. "La seule consolation, c'est de se dire qu'il pourrait pleuvoir, a-t-il commenté. À Monaco, 13e avec des pneus neufs ne donne rien. Que dire, c'est Monaco, à fond tout le temps, et c'était un moment un peu effrayant pour Pierre et moi".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.