GP du Mexique (qualifications) : Verstappen perd la pole position au profit de Leclerc

GP du Mexique (qualifications) : Verstappen perd la pole position au profit de Leclerc©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 27 octobre 2019 à 00h34

S'il a dominé la fin de la séance de qualifications du Grand Prix du Mexique, Max Verstappen a été pénalisé pour ne pas avoir respecté les drapeaux jaunes suite à l'accident de Valtteri Bottas et cède donc la pole position à Charles Leclerc après avoir été pénalisé de trois places sur la grille de départ.



Max Verstappen pensait avoir eu le dernier mot mais il a sans doute eu la langue trop bien pendue. Auteur sur la piste de la pole position du Grand Prix du Mexique, le Néerlandais a vu sa déclaration un rien tapageuse au sortir de son baquet lui revenir comme un boomerang. Avec son moteur Honda, le pilote Red Bull Racing a eu raison de Charles Leclerc et Sebastian Vettel sur la piste... mais l'accident en toute fin de séance de Valtteri Bottas a changé la donne. Alors que les pilotes Ferrari ont coupé leur effort, Max Verstappen a attaqué jusqu'au bout et amélioré sa marque initiale. Au sortir de sa monoplace, il a avoué avoir vu les doubles drapeaux jaunes et la Mercedes accidentée mais n'a pas jugé bon de ralentir. Face à ça, les commissaires de la FIA l'ont convoqué et, après avoir entendu ses explications, l'ont pénalisé de trois places sur la grille de départ.

Les Ferrari seront dans le rôle des proies



D'une pole position inattendue de la part de Red Bull Racing, on arrive à une première ligne 100% Ferrari, comme attendu initialement, avec Charles Leclerc qui hérite ainsi de sa septième pole position de la saison devant son coéquipier Sebastian Vettel. Juste derrière, Lewis Hamilton et Max Verstappen seront en position d'attaque avec une longue ligne droite entre la ligne de départ et le premier virage propice aux offensives à l'aspiration, comme à Sotchi pour le Grand Prix de Russie. Le Top 5 a été complété par le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull). La fin de séance a été particulièrement animée, notamment du côté de la seconde Mercedes. En effet, Valtteri Bottas a durement tapé le mur, dans le dernier virage, et a ainsi figé les positions dans cette session avant la décision des commissaires.

Hamilton titré dès dimanche ?



Mais plus de peur que de mal pour le pilote, qui s'en est sorti indemne. Sixième de cette séance, le Finlandais pourrait bien ne pas pouvoir s'élancer de cette position, vu l'état de sa monoplace après son accident. Ce qui pourrait permettre à Hamilton d'aller chercher un nouveau titre mondial dès ce dimanche. Depuis le début du week-end, les Ferrari avaient notamment été les plus prompts lors de deux des trois séances d'essais libres. D'ailleurs, à l'issue de la dernière session, Max Verstappen n'avait pas fait mieux que sixième, tandis que son coéquipier, le Thaïlandais Alexander Albon, était encore plus loin (8eme). Après l'accident de Bottas, le Néerlandais a amélioré son chrono, en 1'14''758, mais le drapeau jaune était sorti. Les Ferrari, quant à elles, n'ont pas pu espérer faire mieux, pour tenter d'aller déloger Verstappen. Pierre Gasly (Toro Rosso) partira 10eme, tandis que Romain Grosjean (Haas) partira en 18eme position. Le Grand Prix se déroulera ce dimanche, à partir de 20h10 (heure française).

(Avec M.W.)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.