GP du Mexique - Qualifications : Pole position inattendue pour Vettel

GP du Mexique - Qualifications : Pole position inattendue pour Vettel©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 28 octobre 2017 à 21h20

Les Mercedes en déroute, Sebastian Vettel a profité de l'aubaine pour devancer d'un rien Max Verstappen et s'offrir la pole position du Grand Prix du Mexique.

Au vu des essais libres, et notamment de la troisième séance disputée ce samedi, la course à la pole position promettait d'être serrée mais, surtout, surprenante. En verve depuis le début du week-end, la Red Bull de Max Verstappen a longtemps cru conserver le haut de la feuille des temps mais le Néerlandais a été privé de sa première pole position en F1, ce qui aurait fait de lui le plus jeune à réaliser cette performance, dans un tout dernier effort. Mais la charge n'est pas venue de Lewis Hamilton, la Mercedes ayant montré un manque de rythme dans le moment crucial des qualifications. C'est bien Sebastian Vettel, au prix d'un ultime tour exceptionnel, qui est venu devancer Max Verstappen pour 86 millièmes de seconde !

Les Mercedes reléguées en deuxième ligne... et loin de Vettel !

Les performances de l'Allemand et du Néerlandais expulsent les deux Flèches d'Argent de la première ligne, ce qui est extrêmement rare depuis le début de la domination de l'écurie allemande. Mais ce qui interpelle le plus, c'est l'écart constaté sur un tour de qualifications entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton : 446 millièmes de seconde ! Un gouffre sépare les deux candidats au titre dans cette séance de qualifications, ce qui promet un départ électrique, surtout quand on se souvient des accrochages entre Sebastian Vettel et Max Verstappen sur ce même Autodromo Hermanos Rodriguez l'an passé.

Ocon sauve la mise des Tricolores

Cette séance de qualifications a certes rigolé pour les têtes d'affiche, mais également pour Esteban Ocon. Le Français a réalisé une performance de premier plan en signant le sixième temps de la Q2, à moins d'une seconde de la pole position. Le Tricolore a ainsi devancé de quatre dixièmes de seconde son coéquipier et star locale, Sergio Pérez, mais également la Red Bull d'un Daniel Ricciardo qui n'a pas retrouvé le rythme qui était le sien vendredi. Esteban Ocon fait ainsi oublier la séance noire des Bleus avec Romain Grosjean qui termine avant-dernier avec une Haas en manque cruel de performance, et même dernier pilote chronométré puisque Pierre Gasly n'a pas été en mesure de prendre part à la séance après avoir subi des dégâts lors de la troisième séance d'essais libres qui n'ont pu être réparés à temps. Chez Renault, Nico Hulkenberg a offert un sursaut d'orgueil pour devancer son nouveau coéquipier Carlos Sainz Jr.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.