GP du Mexique : La victoire de Verstappen éclipsée par le 4eme titre pour Hamilton

GP du Mexique : La victoire de Verstappen éclipsée par le 4eme titre pour Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 29 octobre 2017 à 21h45

Si Max Verstappen a remporté avec brio le Grand Prix du Mexique, Lewis Hamilton a validé son quatrième titre de champion du monde sans la manière.

Lewis Hamilton voulait valider au Mexique son quatrième titre de champion du monde avec la manière en remportant la course. Le Britannique n'a pas vu son souhait exaucé et a vécu une course qu'il pourrait aisément qualifier de « galère ». Troisième sur la grille de départ, le pilote Mercedes a fait parler la puissance de son moteur et profité de l'accrochage entre Max Verstappen et Sebastian Vettel pour tenter de s'infiltrer entre le Néerlandais et l'Allemand. Mal lui en a pris car le pilote Ferrari l'a percuté au niveau du pneu arrière droit entrainant une crevaison qui l'a contraint à un arrêt trop précoce après un près d'un tour entier au ralenti. Son rival pour le titre a connu une même mésaventure avec la nécessité de changer d'aileron avant. Repartis tous deux en queue de peloton avec des gommes tendres insuffisamment performantes, ils se sont lancés dans une course-poursuite pour limiter les dégâts.

Hartley a bouleversé les cartes

Esseulé en tête de la course, Max Verstappen ne s'est jamais posé de questions et a attaqué de bout en bout et ce malgré les demandes de son stand de maintenir un rythme proche de celui de la Mercedes de Valtteri Bottas. Le Finlandais, comme à son habitude, n'a jamais été en mesure de tenir le rythme de la Red Bull, qui était redoutable tout au long du week-end. Enfin, tout du moins pour le Néerlandais car son coéquipier a vécu un nouvel abandon sur casse moteur après seulement six tours. Repartis en gommes tendres, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton ont connu des fortunes diverses car si l'Allemand est rapidement parvenu à remonter dans le peloton, le Britannique n'a jamais retrouvé un rythme satisfaisant et a longtemps erré à la dernière place du classement. Tellement que le Britannique a vu Max Verstappen lui prendre un tour après seulement 22 tours de course ! C'est quasiment à la mi-course que les stratégies ont été bouleversées à cause de la voiture de sécurité virtuelle provoquée par l'abandon en bord de piste de Brendon Hartley. Tous les pilotes, ou presque, se sont rués dans les stands pour changer leurs gommes « gratuitement », au grand dam d'Esteban Ocon qui, de la lutte pour le podium, est passé à la cinquième place car il s'était arrêté onze tours auparavant.

Hamilton résigné à un sacre sans la manière

Une fois l'excitation de la période de voiture de sécurité virtuelle passée, la course a repris avec, après un deuxième arrêt pour passer aux gommes les plus performantes du week-end, et très durable en fin de compte, une remontée folle de Sebastian Vettel à coups de secondes au tour pour aller chercher Magnussen puis Pérez au prix d'une attaque inattendue, Stroll et enfin Ocon pour aller terminer la course à la quatrième place mais à plus de 20 secondes de son coéquipier Kimi Räikkönen qui complète le podium avec Max Verstappen, auteur d'une course magistrale en tête de la course, et Valtteri Bottas. Lewis Hamilton, pour sa part, a fait une remontée moins éclatante mais termine à la neuvième place cette course. Un résultat qui n'est pas à la hauteur de ses attentes de début de week-end, lui qui voulait gagner plus que tout, mais qui lui assure à deux courses de la fin un quatrième titre de champion du monde, le troisième en quatre ans. Côté Français, Renault a connu une course difficile avec une fiabilité totalement absente et deux abandons pour Nico Hulkenberg et Carlos Sainz, sans compter ceux de Daniel Ricciardo et Brendon Hartley eux-aussi motorisés par la marque au losange. Pierre Gasly, remis de sa déception japonaise, a réalisé une nouvelle course sage pour une 13eme place finale quand Romain Grosjean a confirmé son manque de performance du week-end avec la 15eme place, dernier pilote à l'arrivée.

 
20 commentaires - GP du Mexique : La victoire de Verstappen éclipsée par le 4eme titre pour Hamilton
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]