GP du Mexique : Hamilton offre une 100eme victoire à Mercedes et se rapproche du titre mondial

GP du Mexique : Hamilton offre une 100eme victoire à Mercedes et se rapproche du titre mondial©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 27 octobre 2019 à 21h51

Ce dimanche, Lewis Hamilton s'est imposé au Grand Prix du Mexique de Formule 1. Alors que Mercedes enregistre sa 100eme victoire, le titre mondial pour le Britannique attendra encore.

Il ne lui manque que quatre petites unités. Ce n'est donc plus qu'une question de temps avant que Lewis Hamilton, leader du championnat et quintuple champion du monde, ne soit sacré champion du monde de Formule 1 pour la sixième fois de sa carrière. Ce dimanche, le Britannique, qui a réussi à prendre le dessus sur les Ferrari parties devant lui, s'en est nettement rapproché, après sa victoire, la 83eme de sa carrière, au Grand Prix du Mexique sur l'Autodromo Hermanos Rodriguez, ce qui lui a donc permis d'accentuer son avance sur son seul rival en cette fin de saison, son coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas. De son côté, Mercedes enregistre le 100eme succès de son histoire en Formule 1. Derrière Hamilton, le podium a été complété par l'Allemand Sebastian Vettel, sur Ferrari, et par Bottas. La troisième place de ce dernier a donc retardé le sacre de son coéquipier.

Vettel n'a jamais réussi à attaquer Hamilton



De son côté, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), parti en pole position, a échoué au pied du podium. Les différentes stratégies des pilotes ont fini par décider de l'issue de cette course. Valtteri Bottas, au 36eme tour, Lewis Hamilton, au 23eme tour pour repartir en pneus durs mais le risque a donc fini par payer sur les 48 tours restants, et Sebastian Vettel, au 37eme tour, ont privilégié l'arrêt unique, tandis que Charles Leclerc ou encore Alexander Albon ont opté pour deux. Vettel a bien tenté de revenir sur Hamilton, mais le trafic et Bottas ne lui ont pas facilité la tâche pour attaquer. Le meilleur Français, Pierre Gasly (Toro Rosso), s'empare de la 9eme place finale, tandis que Romain Grosjean (Haas) finit 17eme. La semaine prochaine, à Austin aux Etats-Unis, les dés pourraient ainsi être jetés. Lewis Hamilton n'a plus vraiment à s'employer pour être sacré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.