GP du Japon : Un boulevard pour Hamilton

GP du Japon : Un boulevard pour Hamilton©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 06 octobre 2018 à 09h10

Lewis Hamilton partira en pole position pour la 80eme fois de sa carrière, ce dimanche à Suzuka au Japon. Sans trembler, le pilote Mercedes a devancé son coéquipier Valtteri Bottas et Max Verstappen (Red Bull), alors que Sebastian Vettel (Ferrari), qui est parti à la faute sous la pluie, ne partira que neuvième.

Sebastian Vettel compte 50 points de retard sur Lewis Hamilton avant le Grand Prix du Japon ce dimanche, et l'écart a de grandes chances de grandir après la course de Suzuka... Lors de la séance de qualifications, tout s'est parfaitement déroulé pour Lewis Hamilton qui, sur la lancée de ses trois séances d'essais libres, où il a réussi le meilleur temps, a signé le tour parfait en Q3, juste avant que la pluie ne s'abatte sur le circuit de Suzuka. En 1'28''702, le pilote britannique réussit ainsi sa 80eme pole position de sa carrière, plaçant la barre de son record encore plus haut. En revanche, tout est allé de travers pour son rival Sebastian Vettel en Q3. L'Allemand a tenté un coup de poker en débutant la Q3 en pneus intermédiaires, puis la pluie a perturbé ses plans et il a commis plusieurs erreurs, ne signant ainsi que le neuvième temps. Il va lui falloir un petit miracle pour terminer devant son rival Lewis Hamilton dimanche...

Les trois Français dans le Top 8... avant la pénalité d'Ocon


Cela s'est en revanche mieux passé pour Valtteri Bottas et Max Verstappen, qui partiront deuxième et troisième, mais aussi pour les Français. Les trois tricolores ont en effet terminé dans le Top 8 de la Q3 : Romain Grosjean 5eme, Pierre Gasly 7eme et Esteban Ocon 8eme. Mais le pilote Force India a ensuite été pénalité de trois places sur la grille, pour ne avoir suffisamment ralenti sous drapeau rouge lors de l'accident de Nico Hulkenberg pendant les essais libres 3. Cette séance, où la pluie s'est à chaque fois invitée en fin de Q1, Q2 et Q3 a également été marquée par le crash (sans conséquences pour le pilote) de Marcus Ericsson, qui a valu un drapeau rouge pendant quatre minutes, la performance catastrophique des McLaren (Alonso 18eme et Vandoorme 19eme), la grosse colère de Daniel Ricciardo, seulement 15eme, et la performance inattendue de Brendon Hartley, sixième sur sa Toro Rosso. Rendez-vous à 7h10 (heure française) pour la départ dimanche !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.