GP du Japon : Renault sanctionné

GP du Japon : Renault sanctionné©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 23 octobre 2019 à 23h27

La Fédération internationale de l'automobile a décidé de disqualifier Renault du dernier Grand Prix du Japon, en raison d'irrégularités au niveau du système de freinage. Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg perdent donc les neuf points acquis à Suzuka.

Glaner au moins neuf points lors d'un même Grand Prix. Depuis le début de la saison, Renault n'y était parvenu que deux fois (14 points au Canada, 22 points en Italie) avant le Grand Prix du Japon disputé il y a dix jours à Suzuka. Mais ces neuf points, l'écurie française les a perdus sur tapis vert ce mercredi ! En effet, la Fédération internationale de l'automobile a décidé de disqualifier Renault du dernier Grand Prix du Japon, en raison d'irrégularités au niveau du système de freinage. Des irrégularités qui avaient été dénoncées par une écurie concurrente, Racing Point, dossier de douze pages à l'appui ! « Le système d'ajustement d'équilibre des freins en question agit comme une aide au pilotage en évitant au pilote de faire plusieurs ajustements durant un même tour », justifie la FIA. Daniel Ricciardo perd donc les huit points de sa sixième place, et Nico Hulkenberg le point de sa dixième place. Malgré cette perte de neuf points, Renault conserve tout de même sa cinquième place au classement des constructeurs, mais n'a plus que neuf points d'avance sur Toro Rosso et quatorze sur...Racing Point. Une décision contre laquelle l'écurie française a décidé de ne pas faire appel, mettant en avant le fait qu'elle n'a pas de nouveaux arguments à produire pour se défendre pour justifier sa décision malgré ce qu'elle considère comme une sanction disproportionnée par rapport aux précédentes décisions des commissaires de la FIA au sujet d'infractions similaires. La disqualification de Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg lors du Grand Prix du Japon est donc définitive.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.