GP du Japon : Les qualifications reportées à dimanche à cause du typhon Hagibis

GP du Japon : Les qualifications reportées à dimanche à cause du typhon Hagibis©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le vendredi 11 octobre 2019 à 07h00

Via un communiqué publié ce vendredi, les organisateurs du Grand Prix du Japon ont annoncé le report des qualifications de samedi à dimanche, en raison du passage du typhon Hagibis. Malgré tout, la course n'est pas encore sûre d'avoir lieu.

Le typhon Hagibis fait encore des siennes. En effet, ce vendredi, les organisateurs du Grand Prix de Formule 1 du Japon ont annoncé, via un communiqué, le report des qualifications de samedi à dimanche : « En raison de l'impact prévu du typhon Hagibis, Mobilityland (ndlr : qui détient le circuit) et la Fédération japonaise de l'automobile (JAF) ont décidé d'annuler toutes les activités prévues pour le samedi 12 octobre. La Fédération internationale de l'automobile (FIA) et la Formule 1 soutiennent cette décision dans l'intérêt de la sécurité des spectateurs, des concurrents et de tous sur le circuit de Suzuka. » Günther Steiner, le « team principal » de l'écurie américaine Haas a accueilli la nouvelle positivement, dans des propos rapportés par l'AFP : « C'est une bonne décision, la sécurité doit être la priorité. »

De fortes rafales de vent sont attendues

A l'origine, les qualifications étaient prévues samedi à 15h00 heure locale, soit 8h00 heure française. Finalement, elles auront lieu dimanche à 10h00, soit 3h00 heure française. Il n'y aura pas de troisième séance d'essais libres, dans la mesure où elle a été annulée, alors qu'elle était prévue samedi matin, et les pilotes devront s'en contenter de deux, courues vendredi. Reste désormais à savoir quelle sera la météo dimanche matin, sur le circuit de Suzuka. En effet, la course, prévue à 14h10, soit 8h10 heure française, n'est pas encore sûre à 100% de pouvoir se tenir. De fortes rafales de vent étant notamment attendues. De plus, si les qualifications ne pouvaient pas avoir lieu, ce serait alors le classement des essais libres 2 qui servirait à établir la grille de départ. « La priorité en FP2 sera de régler d'éventuels problèmes avec les réglages avant les qualifications mais, bien sûr, il faudra essayer de boucler un bon tour juste au cas où », a réagi Binotto auprès de l'AFP.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.