GP du Canada (Qualifications) : Quatrième pole position de la saison pour Sebastian Vettel

GP du Canada (Qualifications) : Quatrième pole position de la saison pour Sebastian Vettel

Mathieu WARNIER, publié le samedi 09 juin 2018 à 21h31

Juste derrière Max Verstappen lors des essais libres, Ferrari a haussé le ton et le niveau de performance lors de la séance de qualifications du Grand Prix du Canada, ce qui a permis à Sebastian Vettel d'aller chercher la pole position à Montréal.

Dominer n'est pas gagner. Auteur du meilleur temps des trois séances d'essais libres, Max Verstappen s'est présenté au départ de la séance de qualifications clairement en position de force avant l'heure qui allait décider de la grille de départ. Mais, du côté de Red Bull Racing, l'inquiétude était de mise face au rythme des Ferrari, avec Sebastian Vettel deuxième et Kimi Räikkönen troisième dans le même demi-dixième de seconde. Et cette inquiétude s'est montré légitimée par le résultat de ces qualifications. Car l'Allemand, sevré de pole position depuis Bakou, a lâché les chevaux sur le Circuit Gilles-Villeneuve. Avec le record du circuit en 1'10''764 dans sa dernière tentative, le quadruple champion du monde a tapé fort. Il relègue à 93 millièmes Valtteri Bottas alors que Max Verstappen doit se contenter de la troisième place à un peu moins de deux dixièmes.

Déception pour Lewis Hamilton, stratégies divergentes au départ


Leader du championnat mais en retrait depuis le début du week-end face aux difficultés de sa Flèche d'Argent avec les gommes hypertendres fournies par Pirelli, Lewis Hamilton s'est démené mais échoue à un quart de seconde de Sebastian Vettel à la quatrième place devant Kimi Räikkönen qui a totalement manqué son dernier tour de qualifications et n'a pas pu améliorer. Mais ce qui pourrait permettre au Britannique de remonter ce dimanche, c'est le fait que les deux pilotes Red Bull Racing ont d'ores et déjà fait un choix divergent pour le départ avec un meilleur temps en Q2 en gommes hypertendres quand les deux Mercedes et les deux Ferrari seront en gommes ultratendres, moins performantes mais plus durables pour un premier relais qui lancera une course sans nul doute à un seul arrêt sauf circonstances particulières. Des gommes que Daniel Ricciardo devra exploiter au maximum au départ pour espérer se sortir de sa sixième place.

La bérézina continue pour Romain Grosjean !


Après avoir habitués leurs fans à de belles performances, les pilotes français ont un rien déçu dans cette séance de qualifications. Si Esteban Ocon a signé le huitième temps de Q3, tant Pierre Gasly que Romain Grosjean n'ont confirmé les bonnes dispositions vues depuis le début du week-end. Si le pilote Toro Rosso est passé à moins d'un dixième de la Q2 au début de la séance, le pilote Haas a vécu une nouvelle mésaventure. Après avoir heurté de plein fouet une marmotte ce vendredi et suite à une alerte lors de la troisième séance d'essais libres ce samedi, Romain Grosjean a été trahi par son moteur Ferrari à peine sorti du garage et devra donc s'élancer de la dernière position sur la grille de départ. Le Tricolore doit donc se préparer à une course d'attaque sur un circuit qui, heureusement, est plus propice aux dépassements que Monaco, notamment avec l'ajout d'une troisième zone d'activation du DRS dans le deuxième secteur. Nul doute que le spectacle sera au rendez-vous aux avant-postes mais également dans le peloton.

>>>Revivez le direct des qualifications en cliquant ici

Vos réactions doivent respecter nos CGU.