GP du Canada (Qualifications) : La pole position arrachée par Sebastian Vettel

GP du Canada (Qualifications) : La pole position arrachée par Sebastian Vettel©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 08 juin 2019 à 21h30

Alors que Lewis Hamilton semblait assuré de la pole position, Sebastian Vettel est allé chercher le meilleur temps dans sa dernière tentative, mettant fin à 17 Grands Prix sans pole position.


Dix-sept Grands Prix qu'il attendait ça ! Depuis l'Allemagne l'an passé, Sebastian Vettel n'avait pas connu le frisson de signer la pole position, un frisson que le pilote Ferrari a retrouvé sur le Circuit Gilles-Villeneuve au terme d'une séance de qualifications haletante. Devant lors des essais libres, les Ferrari ont subi le retour de flamme des Mercedes quand, au bout de la Q3, Lewis Hamilton s'est hissé au sommet de la feuille des temps en 1'10''446. Mais, au prix d'un dernier secteur exceptionnel où il a repris trois dixièmes au leader du championnat du monde, Sebastian Vettel a pu devancer le Britannique de deux dixièmes pour s'offrir une 56eme pole position en carrière. En verve ce vendredi, Charles Leclerc est rentré dans le rang, concédant six dixièmes à son chef de file.

Ricciardo redonne du lustre à Renault, Bottas loin du compte


Si le Top 3 de cette séance était attendu, c'est une authentique surprise qui s'est glissée au quatrième rang. Profitant des errements de Valtteri Bottas, qui n'est pas passé loin du mur dans un tête à queue en début de Q3 puis a manqué le point de corde à l'épingle dans sa dernière tentative, et de la malchance de Max Verstappen, piégé en fin de Q2 par un drapeau rouge provoqué par Kevin Magnussen, Daniel Ricciardo a signé le meilleur résultat d'une Renault depuis la relance de l'écurie avec la quatrième place devant Pierre Gasly, qui confirme son regain de forme au volant de sa Red Bull Racing. Valtteri Bottas a pu sauver la sixième place mais à huit dixièmes de Sebastian Vettel, ce qui promet au Finlandais une course d'attaque dans le peloton.

Magnussen a piégé Verstappen et Grosjean


Outre la pole position de Sebastian Vettel, l'événement de cette séance de qualifications a été l'accident de Kevin Magnussen. En toute fin de Q2, après la sortie du drapeau à damier, le Danois a trouvé sur sa route le mythique « Mur des Champions » à la sortie de la dernière chicane et a ensuite détruit sa Haas sur le mur de l'autre côté de la piste. Les commissaires ont alors sorti le drapeau rouge, ce qui a mis un terme aux tentatives de tous les pilotes en piste. En difficulté après une première tentative en gommes medium qui l'a placé hors du Top 10, Max Verstappen n'a pas pu améliorer et devra se contenter de la 9eme place sur la grille de départ (il a terminé 11eme mais Sainz a été pénalisé de trois places pour avoir gêné un autre pilote et Magnussen partira des stands suite à un changement de châssis). , avec la liberté de choix niveau pneumatiques qui va avec. Ce qui pourrait être décisif tant la dégradation des gommes Pirelli est importante. L'autre victime n'a été personne d'autre que le coéquipier de Kevin Magnussen, Romain Grosjean. Sans aucun chrono dans cette Q2, le Tricolore n'a pas pu aller au bout de son tour et devra prendre la 14eme place sur la grille, de quoi lui proposer de l'action en piste ce dimanche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.