GP du Canada : Les critiques ne sont plus du goût de Max Verstappen

GP du Canada : Les critiques ne sont plus du goût de Max Verstappen©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 07 juin 2018 à 22h23

Interrogé en conférence de presse sur ses nombreuses erreurs depuis le début de la saison, Max Verstappen n'a pas caché son amertume face à ces questions.

Depuis le début de la saison, s'il y a bien un pilote qui défraie la chronique en F1, c'est bien Max Verstappen. Le Néerlandais n'a pas vécu un week-end de Grand Prix sans être au cœur d'un incident en piste. Deux semaines après un Grand Prix de Monaco qu'il a lui-même gâché avec une sortie de piste en essais libres qui l'a empêché de disputer la séance de qualifications, le sujet a été mis sur la table à l'occasion de la traditionnelle conférence de presse d'avant-course. Et on ne peut pas dire que ça a fait plaisir au pilote Red Bull Racing. « Vous savez, j'en ai vraiment marre de tous ces commentaires sur moi, sur le fait que je devrais changer d'approche ou de comportement sur la piste, a déclaré le Néerlandais. Je ne changerai jamais, parce que c'est justement cette manière de piloter qui m'a permis d'arriver où je suis. Je pilote comme je le souhaite. »

Verstappen : « Je sais que je peux retourner la situation »


S'il concède ne pas être exempt de tout reproche, Max Verstappen s'est un rien offusqué du flot de questions sur ce sujet brulant. « Certes, ce début de saison ne s'est pas passé comme prévu, j'ai commis quelques erreurs, mais ça n'a pas de sens de continuer à en parler, encore et encore, s'est lamenté ce dernier. N'y a-t-il pas de meilleure question à me poser que revenir ce qui s'est passé lors du dernier GP ? Je sais que je peux retourner la situation, la vitesse est là. » Avec cette volonté d'être positif, Max Verstappen espère retourner la situation en sa faveur alors que ses dirigeants commencent à être en mal d'excuses. « Je sais très bien ce que je peux mieux faire. Après chaque course, on analyse tout avec l'équipe, le bon et le mauvais. Je parle aussi à ma famille, à mes amis, et j'essaie de faire mieux au GP suivant, assure le pilote Red Bull Racing. Je suis responsable de deux accidents cette saison mais à Monaco en 2016 j'en ai eu trois le même week-end. Ce n'est donc pas si agité que ça. Ma saison pourrait être meilleure mais tout le monde en fait toute une histoire... »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.