GP du Canada : Ferrari veut faire appel

GP du Canada : Ferrari veut faire appel©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 10 juin 2019 à 08h05

La Scuderia Ferrari a annoncé qu'elle comptait faire appel suite à la pénalité de cinq secondes infligée à Sebastian Vettel, qui lui a coûté la victoire au Grand Prix du Canada dimanche. Mais la procédure peut s'avérer longue.

Ferrari ne compte pas en rester là ! La Scuderia estime avoir été privée de sa première victoire de la saison dimanche au Canada, et elle compte bien se battre pour la récupérer. Au 47eme tour à Montréal, Sebastian Vettel, en survirage, était parti dans l'herbe et avait tassé Lewis Hamilton contre le mur, sans le toucher, en revenant sur la piste. Les commissaires lui ont infligé une pénalité de cinq secondes, et c'est donc le Britannique qui a été déclaré vainqueur du Grand Prix. Dans la soirée, Ferrari a annoncé qu'elle comptait faire appel de cette sanction. Mais selon le règlement de la F1, les pénalités de temps infligées pendant une course ne peuvent pas faire l'objet d'appel. Sinon, l'écurie italienne a 96 heures pour réunir des preuves de sa bonne foi et faire appel auprès de la cour d'appel internationale de la Fédération internationale de l'automobile, une instance qui a ensuite trois mois pour se réunir. Rappelons que suite à cette victoire de Lewis Hamilton, le pilote britannique compte 62 points d'avance sur Sebastian Vettel. Si la victoire était finalement attribuée à l'Allemand, il ne compterait plus que 48 points de retard. Affaire à suivre...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.