GP de Monaco (Qualifications) : La pole position arrachée au dernier moment par Lewis Hamilton

GP de Monaco (Qualifications) : La pole position arrachée au dernier moment par Lewis Hamilton©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 25 mai 2019 à 16h15

Alors que Valtteri Bottas a longtemps tenu la pole position du Grand Prix de Monaco, le dernier tour signé Lewis Hamilton a permis au Britannique de prendre le meilleur sur son coéquipier. Une séance de qualifications qui a tourné au fiasco pour Charles Leclerc, éliminé dès la Q1.


Mercedes aux anges, Ferrari presque en enfer ! C'est ainsi que la séance de qualifications du Grand Prix de Monaco pourrait être facilement résumée. Intouchables ce jeudi lors des essais libres avant le coup d'éclat de Charles Leclerc ce samedi dans la troisième et dernière séance préparatoire, les Flèches d'Argent ont remis un tour de vis et monopolisant une nouvelle fois la première ligne comme en Australie, en Chine, en Azerbaïdjan et en Espagne. Longtemps, Valtteri Bottas a espéré signer une quatrième pole position de suite mais c'était sans compter sur la combativité de son coéquipier Lewis Hamilton, sans doute lassé d'être dans l'ombre de son coéquipier dans cet exercice si particulier. Dans un dernier effort, le Britannique est allé chercher le record du circuit en 1'10''166, soit 86 petits millièmes de mieux que le Finlandais.

La bérézina pour Charles Leclerc !


Derrière les deux pilotes Mercedes, il ne faut pas chercher tout de suite une Ferrari. L'écurie de Maranello a commis une nouvelle erreur stratégique dans cette séance de qualifications. En effet, auteur du meilleur temps dans la dernière séance d'essais libres, Charles Leclerc a vu ses espoirs de briller à domicile s'éteindre dès la première partie de la séance. Alors que Ferrari a renvoyé Sebastian Vettel en piste pour lui permettre d'aller chercher sa place en Q2, le Monégasque est resté au stand avec ses dirigeants qui pensait sans aucun doute qu'il était assuré de passer le cut. Mais, face aux améliorations en pagaille sur la piste, c'est celle de l'Allemand qui a plongé Charles Leclerc au-delà de la 15eme place, ce qui lui promet une course très difficile ce dimanche sur un circuit où doubler est, au mieux, très difficile. Sebastian Vettel a pu ensuite limiter les dégâts pour Ferrari mais doit se contenter de la quatrième place sur la grille de départ après avoir vu Max Verstappen, à l'aise au volant de sa Red Bull Racing, signer le troisième temps à près d'une demi-seconde de Lewis Hamilton.

Gasly pénalisé, Grosjean grimace


Derrière l'Allemand, Pierre Gasly a su hausser son niveau de jeu pour signer le cinquième temps en ne concédant que quatre dixièmes de seconde à son coéquipier. Après-coup, les commissaires ont toutefois estimé que le Français avait gêné son compatriote Romain Grosjean en Q2. Gasly a donc écopé et de trois places de pénalité sur la grille (il s'élancera finalement en huitième position) et d'un point de pénalité sur sa licence. A noter qu'outre l'élimination précoce de Charles Leclerc, l'autre surprise de cette séance est venue de la performance d'ensemble des Toro Rosso. Pour sa première en Principauté en F1, Alexander Albon a signé le 10eme temps, juste derrière son coéquipier Daniil Kvyat et Carlos Sainz, respectivement huitième et neuvième. Une grille de départ qui promet de la tension à Sainte-Dévote, où une grande partie du résultat final se jouera.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.