GP de Grande-Bretagne : Les principales déclarations après la course

GP de Grande-Bretagne : Les principales déclarations après la course©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 08 juillet 2018 à 21h06

Retrouvez les principales déclarations des pilotes à l'issue du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1.

Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) - Vainqueur


« La voiture de sécurité a un petit rebattu les cartes. J'avais l'avantage des pneus à la relance mais ce n'était pas si simple de faire mon chemin et de dépasser. J'ai attaqué au maximum pour prendre ce virage et dépasser Bottas. Je suis très heureux. Merci à l'équipe de me soutenir de cette manière. Hier (samedi), j'étais un petit peu moins bien et mon équipe s'est bien occupé de moi. Ça allait plutôt bien physiquement au moment de prendre le départ de cette course. Je sentirai certainement un petit peu de douleur ce soir mais ce n'est pas grave, ça n'a pas d'importance. La course a été fantastique devant une foule exceptionnelle. »

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - 2eme (+2''264)


« Je ne lâcherai jamais, je me battrai toujours. Mon équipe a fait un travail formidable pendant tout ce week-end, j'ai eu beaucoup d'encouragements mais aussi beaucoup de pression. On a essayé d'utiliser une tactique intéressante, on a essayé de se battre contre les Ferrari. Il y a maintenant eu deux courses où une Ferrari a sorti une Mercedes. Une pénalité de cinq secondes en France, une de dix secondes ici... Au final, ça gâche la course. Il y a beaucoup de points que Valtteri et moi avons perdu dans ces deux scénarios. Nous devons essayer de mieux nous positionner, afin de ne pas nous exposer aux voitures rouges car qui sait ce qui va se passer à nouveau ? Nous devons travailler dur et essayer de verrouiller la première ligne afin de nous assurer d'être devant eux. »

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) - 3eme (+3''652)


« Au troisième virage j'ai bloqué ma roue, j'étais derrière Lewis, je l'ai touché et il est parti en tête à queue. C'était mon erreur, ce n'était pas une course facile et sans encombre pour moi. C'était mon erreur, je méritais d'être pénalisé. J'ai pris mes dix secondes de pénalité, j'ai continué à me battre et puis voilà. Sans mon erreur et la pénalité de dix secondes ça aurait été meilleur, j'ai essayé d'être agressif. De mon point de vue, j'ai fait du mieux que je pouvais, mais malheureusement le résultat ne reflète pas ce que je pouvais faire. »

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) - 4eme (+8''883)


« J'ai tout essayé pour rester devant mais les pneus se sont rapidement dégradés. J'ai fait de mon mieux, mais ce n'était pas assez. Après coup, c'est facile de dire que l'on aurait dû changer de pneus pendant l'intervention de la voiture de sécurité. On a pris un risque, mais je sentais qu'il y avait vraiment une possibilité d'aller au bout. »

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-TAG Heuer) - 5eme (+9''500)


« On n'avait pas les jambes. Je regarde maintenant vers la semaine de vacances. Depuis Monaco, nous n'avons pas les choses qui penchent de notre côté. Je prendrai la victoire à Monaco, mais je ne veux pas que ce soit ma dernière. »

Nico Hulkenberg (ALL/Renault) - 6eme (+28''220)


« Je suis très heureux, ça a été une journée positive. Je pense que c'est le meilleur résultat auquel on aurait pu prétendre. On a fait un bon départ puis un premier tour solide pour s'installer en sixième position. Il est évident qu'il y a eu un peu de chaos dans le deuxième puis le troisième virage où j'ai réussi à m'infiltrer pour gagner quelques places. Ensuite, tout a tourné autour de la gestion des pneumatiques et de la course. On a choisi d'opter pour les pneus durs, qui avaient un rythme peut-être un peu plus lent mais nous voulions absolument ne faire qu'un seul arrêt. En fin de compte, ça a été une course solide, principalement en gagnant une position de plus en fin de course après le tête-à-queue de la Red Bull Racing de Max Verstappen. Je suis heureux. Apporter huit points à l'équipe fait que ça a été une bonne journée. »

Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes) - 7eme (+29''930)


« C'était chaud ! C'était une sacrée course, il a fallu pousser tout le long. La voiture était difficile à conduire, j'ai l'impression qu'on n'a pas trouvé les bons réglages, j'avais l'arrière très instable, tout le temps. Il fallait que je garde Fernando Alonso et Kevin Magnussen derrière. C'était bien chaud. Je suis vraiment content d'arriver septième, c'est un bon résultat. Quelques jours de vacances, maintenant, ça va faire du bien avant de revenir plus fort. »

Fernando Alonso (ESP/McLaren-Renault) - 8eme (+31''115)


« Aujourd'hui (dimanche), ça a été une belle course et un grand spectacle pour les fans avec deux interventions de la voiture de la sécurité qui rebat toujours les cartes. Dans une course normale, finir à la huitième place aurait été un bon résultat mais avec la voiture de sécurité et notre choix de passer aux pneus tendres alors que les autres ne sont pas rentrés aux stands, nous avions un net avantage pneumatique en fin de course mais nous n'avons pas été en mesure de capitaliser dessus car nous étions coincés dans le trafic. Kevin Magnussen nous a poussés hors trajectoire dans le virage sept et, sans ça, je pense que nous aurions probablement pu nous battre avec Esteban Ocon et Nico Hulkenberg pour la sixième place. De toute façon, aucune pénalité n'a été donnée et nous devions alors retourner au combat pour doubler Kevin Magnussen dans le dernier tour. Nous avons marqué plus de points pour l'équipe, ce qui est positif, mais j'espère qu'à l'avenir nous pourrons atteindre cette position grâce seulement à nos performances. »

Kevin Magnussen (DAN/Haas-Ferrari) - 9eme (+33''188)


« Ce qui est arrivé durant le premier tour est dommage, mais la Formule 1, c'est parfois comme ça. Malgré tout, nous avons réussi à marquer des points et c'est vraiment quelque chose de positif. Maintenant, place à quelques jours de repos avant de se concentrer sur le Grand Prix d'Allemagne et, je l'espère, un nouveau grand week-end pour l'écurie Haas. »

Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) - 10eme (+34''708)


« Je ne peux pas être tout à fait heureux de cette course. L'incident au départ a compromis ma course, j'ai perdu l'arrière en essayant d'éviter les incidents qui ont eu lieu devant moi, je suis parti en tête à queue et, tout d'un coup, je me suis retrouvé en queue de peloton. Après tout cela, ma course a été plutôt solide. Nous avons eu un bon rythme et j'ai pu dépasser beaucoup de voitures. On a tiré le maximum des interventions de la voiture de sécurité pour revenir dans les points. A deux tours de l'arrivée, Pierre Gasly m'a poussé hors de la piste. Je lui avais laissé assez de place mais ça n'a pas été suffisant, nous avons eu un accrochage et j'ai perdu ma position. Je pense que c'était une attaque irrégulière et je suis heureux de voir que la FIA a pris des mesures pour pénaliser Pierre Gasly après la course, ce qui m'a permis de récupérer le dernier point en jeu. »

Pierre Gasly (FRA/Toro Rosso-Honda) - 13eme (+39''129)


« C'est la course, c'est ce que j'aime, les batailles serrées. Je pense que ce n'était pas très grave, nous nous sommes un peu touchés mais nous sommes tous deux restés sur la piste. Pour moi, c'était une belle bataille, j'ai pris du plaisir. »

Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) - Non classé (abandon)


« C'est le gros point négatif de la course, ça ne devrait pas arriver. Nous devons étudier ce que nous pouvons faire pour éviter ça. Nous avons la quatrième voiture la plus rapide et nous ne parvenons pas à finir septième et huitième. Nous devons comprendre cet incident pour qu'il ne se reproduise pas. La course était compromise à partir de là. Il y avait beaucoup de vent et la piste était très chaude, les pneus glissaient beaucoup. C'était une course dure, mais je suis déçu car nous aurions pu marqueur des points. C'est dommage, cet accrochage avec Carlos. »

Charles Leclerc (MCO/Sauber-Ferrari) - Non classé (abandon)


« Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé, je pense que c'est un problème avec le pit stop. La septième place était possible, on mettait la pression sur Hulkenberg, mais bon c'est comme ça, c'est dommage, mais bon on ne peut plus rien changé maintenant. »

Sources : Canal+, interviews officielles F1, Sky Sports, Motorsport.com, site officiel de l'écurie McLaren, site officiel de l'écurie Force India, ESPN, Twitter @KevinMagnussen.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU