GP de France : Leclerc retiendra les deux derniers tours

GP de France : Leclerc retiendra les deux derniers tours©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 23 juin 2019 à 20h00

Avec un rythme insuffisant en début de course puis des derniers tours canon, Charles Leclerc a manqué de peu la deuxième place du Grand Prix de France mais le Monégasque n'a pas exprimé de regrets.

Comme trop souvent depuis le début de la saison, Ferrari n'a pas pu lutter avec Mercedes lors du Grand Prix de France. Sebastian Vettel partant septième, Charles Leclerc était le seul espoir sérieux de bon résultat pour la Scuderia mais le premier relais n'a fait que confirmer la domination des Flèches d'Argent. « J'ai tout donné. Le premier relais était correct, mais les Mercedes étaient juste trop rapides, a confié le Monégasque au micro de Sky Sports après la course. Pendant le second relais, il s'agissait de gérer les pneus. » Une situation qui s'est inversée dans les derniers tours de course quand, après l'intervention de la voiture de sécurité virtuelle afin de dégager un plot resté au milieu de la piste, Valtteri Bottas n'a pas retrouvé son rythme et Charles Leclerc a pu fondre sur lui. Toutefois, le pilote Ferrari n'a pas eu l'opportunité de tenter un dépassement. Une situation qui fait dire que, en fin de compte, la journée n'a pas été mauvaise pour lui. « A la fin, je rattrapais Valtteri, qui était en difficulté après la voiture de sécurité virtuelle. Je pense que vu où nous étions vendredi après les simulations de course, c'est une très belle journée pour nous, assure le Monégasque. Nous revenions très vite dans les deux derniers tours. » Mais l'écart de performance avec Mercedes reste trop important pour voir Ferrari viser la victoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.