GP de France : Hamilton et les Mercedes à la fête

GP de France : Hamilton et les Mercedes à la fête©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 22 juin 2019 à 16h01

Pour la troisième fois cette saison (sa 86eme en carrière), Lewis Hamilton s'élancera en pole, ce dimanche lors du Grand Prix de France sur le circuit du Castellet. Le champion du monde britannique a devancé son coéquipier Valtteri Bottas, samedi à l'occasion des qualifications, les Mercedes signant ainsi leur sixième doublé de l'année. Charles Leclerc (Ferrari), troisième, partira de la deuxième ligne. Sebastian Vettel a dû quant à lui se contenter du septième temps. Pierre Gasly (Red Bull) partira de la neuvième place sur la grille. Romain Grosjean (Haas) s'est arrêté en Q1.



Les Mercedes sont seules au monde depuis le début de la saison et cela s'est encore confirmé samedi à l'occasion des qualifications du Grand Prix de France, huitième manche de la saison de F1. Une fois de plus, les Flèches d'Argent ont régné en maîtresses sur le circuit du Castellet, l'écurie allemande signant son sixième doublé depuis le début de la saison à la veille d'un GP. En course comme en qualification, le seul suspense réside pratiquement uniquement cette année à savoir qui de Lewis Hamilton ou de Valtteri Bottas damera le pion à l'autre. Samedi, en France, le champion du Monde a eu le dernier mot en devançant son coéquipier de près de trois dixièmes (1'28"319 pour Hamilton, 1'28"605 pour Bottas). Hamilton signe ainsi sa troisième pole de la saison, et sa 86eme en carrière sur ce circuit qui l'avait déjà vu tout rafler en 2018 (pole et victoire du GP). Pas très loin de sa Principauté chérie, le Monégasque de chez Ferrari Charles Leclerc a, lui, réalisé le troisième temps de ces qualifications, en 1'28"965.

Le week-end noir de Grosjean continue

Dimanche, il s'élancera donc de la troisième place sur la grille de départ. Un moindre mal pour la Scuderia, qui se console ainsi de la contre-performance de Sebastian Vettel. Seulement septième, le quadruple champion du monde allemand se contentera de la quatrième ligne dimanche, deux rangs devant Pierre Gasly (Red Bull, 9eme), de loin le meilleur Français puisque Romain Grosjean (Haas), qui avait déjà connu une première journée noire (fuite d'eau et blocage de roue lors des EL1) s'est arrêté en Q1. Jour faste en revanche pour McLaren, qui place ses deux pilotes Lando Norris (5eme) et Carlos Sainz (6eme) dans le Top 6. Un joli tir groupé qui en annonce peut-être un autre dimanche. Plus précisément en ce qui concerne les places d'honneur, car pour la gagne, tous les regards seront une fois de plus rivés sur les deux Mercedes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.