GP de France (essais libres) : Hamilton aux commandes, Grosjean malchanceux

GP de France (essais libres) : Hamilton aux commandes, Grosjean malchanceux©Media365
A lire aussi

Gabriel Vanhoutte, publié le vendredi 21 juin 2019 à 13h00

Au terme de la première séance d'essais libres du Grand Prix de France ce vendredi, Lewis Hamilton a signé le meilleur temps en 1'32"738 pour devancer son coéquipier Valtteri Bottas. Au dernier rang, le local de l'étape Romain Grosjean a été handicapé par un problème hydraulique.



Le classement de la première séance d'essais libres :


Mercedes prend ses marques au premier rang. Ce vendredi, au terme de la première séance d'essais libres du Grand Prix de France, Lewis Hamilton s'est offert le meilleur temps de la grille en 1'32''738, moins d'un dixième devant son coéquipier Valtteri Bottas. Le champion du monde en titre, déjà poleman et vainqueur l'an passé au Castellet, a montré ses ambitions, toujours aidé par une Mercedes plus solide que ses rivales. Intouchables, les Mercedes ont donc dominé les Ferrari de Charles Leclerc, troisième à trois dixièmes du Britannique, et de Sebastian Vettel cinquième à plus d'une seconde et devancé par un Max Verstappen en embuscade. La performance du n°5 allemand est toutefois à prendre avec des pincettes, sa monoplace ayant fait l'objet d'expériences comparatives avec un aileron avant modifié. Pierre Gasly, premier Français pour le début de ce week-end dans l'Hexagone, s'est adjugé le sixième temps, cinq dixièmes derrière son jeune coéquipier néerlandais, malgré une petite frayeur sans conséquence.

Grosjean, le malheureux

A l'opposé au tableau d'affichage, Romain Grosjean pointe au dernier rang de cette première séance. Une place due à la malchance du Français, victime cette fois d'un problème hydraulique qui l'aura empêché de profiter de cette première séance avec seulement neuf tours au compteur, durant laquelle l'autre Haas de Kevin Magnussen n'aura pas davantage brillé, seulement quinzième. Pour les Renault, l'heure était au premier verdict, avec une monoplace bénéficiant d'un nouveau pack aérodynamique pour son week-end à domicile. Daniel Ricciardo s'est hissé au neuvième rang, en seulement 18 tours à cause d'un passage trop agressif sur une bordure. Il est le pilote à avoir le moins roulé (sans compter Grosjean), alors que Nico Hülkenberg a terminé la séance douzième. Les deux pilotes de la marque au losange ont toutefois dû composer avec des problèmes de fond plat, tout comme Max Verstappen, qui ont entraîné une fumée dans le cockpit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.