GP de France - EL2 : Bottas prend la main, Hamilton part à la faute

GP de France - EL2 : Bottas prend la main, Hamilton part à la faute©Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le vendredi 21 juin 2019 à 16h56

Pour la séance d'essais libres n°2 du Grand Prix de France, ce vendredi après-midi, Valtteri Bottas a réalisé le meilleur temps en devançant son coéquipier Lewis Hamilton, parti à la faute, et convoqué par les commissaires de courses pour avoir gêné Max Verstappen en revenant sur la piste du Castellet.

Le ballet des Mercedes continue de rythmer cette journée de vendredi au Castellet. Après la domination de Lewis Hamilton ce matin, c'est Valtteri Bottas qui s'est offert le meilleur temps de cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de France, en réalisant un temps en 1'30"937. Le Finlandais, à l'aise dans une Mercedes seule à tirer bon parti de pneus en souffrance, devance son coéquipier Lewis Hamilton pour quatre dixième. Le Britannique, moins tranchant, est parti à la faute avec un blocage et une sortie de piste, et sera convoqué par les commissaires de course pour avoir bloqué Max Verstappen (sixième cette après midi) en revenant sur la piste. Derrière les Flèches d'Argent, les Ferrari se rapprochent, avec encore une fois un Leclerc (3eme) devant Vettel (4eme), mais ne paraissent pas en mesure de concurrencer Mercedes. Sixième ce matin, Pierre Gasly n'est pas parvenu à faire mieux lors de cette deuxième séance, terminant au huitième rang.


Une gomme rouge cauchemardesque

Ce n'est un secret pour personne en Formule 1 depuis quelques saisons, mais la situation a semblé particulièrement compliquée sur le tracé français. Les gommes tendres (rouges, ndlr) subissent une dégradation très importante pour toutes les monoplaces... A l'exception de Mercedes, qui profitera sérieusement de cet avantage tout le week-end, qui s'annonce plus chaud encore que ce vendredi. Ces gommes rouges, dont les pilotes chercheront vraisemblablement à se débarrasser au plus vite en course, ont causé de nombreuses sorties de piste cette après-midi, sans gravité heureusement. Au-delà du Champion du monde en titre, Vettel a commis des écarts, Ricciardo également. Contraint à l'arrêt après huit tours en piste ce matin, pour une fuite d'eau sur sa Haas, Romain Grosjean n'a pu rétablir la situation dans cette deuxième séance, handicapé par des trains de pneus capricieux qui ne l'ont pas laissé réaliser plus de quatre tours rapides. Le Français quitte toutefois la dernière place pour se hisser au 17eme rang, alors que son coéquipier Kevin Magnussen a redressé la barre en s'offrant la dixième place. Pour les Renault, la journée apparaît (encore) très mitigée, avec le 12eme temps pour Daniel Ricciardo et le 14eme pour Hülkenberg. On notera par ailleurs l'excellent cinquième temps de Lando Norris, le rookie sera à surveiller attentivement ce week-end...

Le classement de la deuxième séance d'essais libres : 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.